Le top de "Top Chef" : saison 12 épisode 1 !

11 février 2021 à 10h07 par Julia Maz-Loumides

La nouvelle chouchoute des internautes, un Gordon Ramsay belge, des égos surdimensionnés et Michel Sarran un peu déprimé… Le premier épisode de la nouvelle saison de "Top Chef" a fait monter la sauce !

ALOUETTE
Crédit: Capture d'écran | Twitter

Ce mercredi 10 février marquait le début de la 12e saison de "Top Chef". Sous le signe de la "créativité sans limite", cette nouvelle édition a démarré sur les chapeaux de roues avec des candidats motivés – parfois trop – et des chefs taquins.

La nouvelle star

Comme à chaque premier épisode, les candidats sont présentés un par un. Normalement. En effet durant la soirée, l’émission est passé sans vergogne au-dessus de deux candidats : Yohei Hosaka et Adrien Zedda. Alors que tous les autres ont eu droit à une petite vidéo de présentation, les deux compétiteurs n’ont bénéficié que d’un flashback de 30 secondes. Un moyen peu subtil de découvrir, avant le verdict, qui ne passera pas les premières épreuves.

Mais LA candidate qui fait déjà bondir le cœur des internautes, c’est Chloé Charles, 33 ans et pleine de vie. Sa cuisine éco-responsable semble séduire, mais ce qui plaît le plus à ses nouveaux fans c’est son affiliation avec Adrien, chouchou de la saison précédente. L’ancien candidat a poussé la cuisinière à s’inscrire à cette édition ! Elle a rejoint la brigade d’Hélène Darroze.

Sur la corde raide

Dans le milieu de tableau, les téléspectateurs ont pu retrouver Mohamed Cheikh qui n’a pas vraiment su convaincre le jury mais trouve sa place dans l’équipe de la cheffe avant l’élimination.

Même combat pour Arnaud Baptiste, un candidat sûr, très sûr, de sa cuisine, qui peine pourtant à rejoindre l’équipe de Paul Pairet avant le gong ! Et pour Mathieu Vende Velde, le belge au capital sympathique de la bande, il fera cavalier seul en tant que candidat solitaire avant de pouvoir éventuellement rejoindre une brigade la semaine prochaine. Durant sa première épreuve, il a étonné les chefs un peu par sa cuisine, et beaucoup pas sa ressemblance avec le chef britannique Gordon Ramsay.

Difficile de parler anglais

Du côté des chefs, le jeu d’acting n’était pas vraiment au rendez-vous et Twitter n’a pas manqué de le faire remarquer : les scènes de motivation d’Hélène Darroze ne semblent pas convaincre.

Un autre, peu convaincant, était Michel Sarran. Pourtant plein de bonne volonté, le chef s’est retrouvé à deux reprises en compétition avec un de ses collègues pour un candidat. Et à chaque fois, le compétiteur ne le choisissait pas… Il va falloir revoir son discours de recrutement.

Philippe Etchebest lui a eu du fil à retordre avec Thomas Chisholm un candidat franco-américain qui a, sans succès, tenté de lui faire prononcer le nom de son plat : il a rejoint l’équipe de Michel Sarran.

Le Meilleur Ouvrier de France a récupéré Matthias Marc à l’issu de la première épreuve et serait passé à "ça" de la catastrophe selon son nouveau chef : une cohabitation qui démarre sous pression.

Seul Paul Pairet signe un sans-faute sur ce premier épisode : pas de mauvais acting, pas de problème d'élocution, pas de défaite. Paul Pairet est parfait.

Il ne reste plus qu’à attendre patiemment la semaine prochaine et garder sous le coude sa grille de bingo spéciale "Top Chef", histoire de s’occuper pendant les 3 h de show !