Loire-Atlantique: disparition troublante d'une famille de quatre personnes

25 février 2017 à 6h33 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Une enqu�te a �t� ouverte apr�s la disparition troublante d'une famille de quatre personnes d'Orvault (Loire-Atlantique) dont on est sans nouvelle depuis pr�s d'une semaine et au domicile de laquelle des traces de sang inqui�tantes ont �t� d�couvertes, a-t-on appris de source proche du dossier.

Les quatre personnes - les parents et deux enfants de 18 et 20 ans - n'ont pas donn� signe de vie depuis le 16 f�vrier. Aucun ne r�pond aux appels depuis cette date.

Inqui�te de ce silence inhabituel, la soeur de la m�re de famille a alert� les enqu�teurs, jeudi. Des policiers se sont rendus aussit�t au domicile, un pavillon dans un quartier r�sidentiel d'Orvault, au nord de Nantes, dans lequel vit la famille depuis une dizaine d'ann�es.

La maison �tant vide, les enqu�teurs ont proc�d� � des recherches tant dans le jardin qu'� l'int�rieur du pavillon.

Il y ont d�couvert notamment "un t�l�phone portable avec des traces de sang", a indiqu� le procureur de la R�publique de Nantes, Pierre Senn�s, au quotidien Presse Oc�an.

Ces traces de sang "nous font penser qu'il y a eu une sc�ne de violences sans qu'on ait de d�tail � ce stade de l'enqu�te", a-t-il soulign� aupr�s de l'AFP. "Aucune piste n'est �cart�e", a-t-il dit � Presse Oc�an.

L'enqu�te, confi�e � la police judiciaire de Nantes, a �t� ouverte dans le cadre de ces soup�ons de violences et "non dans le cadre d'une disparition inqui�tante", a pr�cis� le procureur.

Des pr�l�vements ont �t� effectu�s par les enqu�teurs et les deux v�hicules du couple ont �t� plac�s sous scell�s.

Des scell�s ont aussi �t� pos�s sur les porte, portail et bo�te aux lettres du pavillon.

Selon la source proche du dossier, le v�hicule du fils n'�tait pas gar� devant le pavillon.

Selon des voisins cit�s par le quotidien, cette famille �tait "tr�s discr�te et sans histoire".