Loire-Atlantique : rentrée reportée au collège René-Bernier à Saint-Sébastien-sur-Loire

18 mai 2020 à 8h23 par Alexandrine DOUET

En raison d’une suspicion de Covid-19 chez un agent de l’établissement, les élèves de 6e et 5e de ce collège situé au Sud de Nantes n’ont pas pu faire leur retour en classes ce lundi matin.

ALOUETTE
Le collège René Bernier n'a pas pu rouvrir ses portes ce lundi matin
Crédit: Google Maps

Ce membre du personnel du collège René Bernier a travaillé la semaine dernière avec les agents du Département pour préparer la reprise des cours.

Les résultats du test de dépistage en attente

L’agent qui présente des symptômes du Covid-19 a subi un test de dépistage. Dans l’attente des résultats et au nom du principe de précaution, la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire en accord avec le Ministère de l’Éducation nationale a décidé de ne pas rouvrir le collège ce lundi matin. Les élèves de 6e et 5e devaient en effet faire leur retour en classes comme dans les 81 autres collèges de Loire-Atlantique. La réouverture est donc reportée à une date qui n’a pas encore été déterminée.

Ce matin, le ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé que 70 cas de coronavirus avaient été détectés dans plusieurs écoles maternelles et primaires ( 40.000 établissements au total ont rouvert leurs portes après le déconfinement la semaine dernière) Ces écoles sont situées notamment en Mayenne, dans le Finistère, ou encore en Indre-et-Loire. En Charente, des écoles ont également dû refermer leurs portes à Soyaux et à La Couronne tandis que deux membres du personnel enseignant et encadrant ont été testés positifs au Covid-19.

Dans le Finistère, la maire de La Roche-Maurice, Laurence Fortin a elle aussi décidé de ne pas rouvrir l’école maternelle de sa commune aujourd'hui, le père de deux enfants scolarisés dans l’établissement ayant été testé positif au coronavirus. De nouveaux tests doivent être réalisés en ce début de semaine.

Selon le journal "Ouest-France" ce matin, en Mayenne à Saint-Denis-d'Anjou les écoles maternelle Henri-Dès et élementaire Manuella Montebrun ont été contraintes de fermer leurs portes vendredi dernier, en raison d'une suspicion de cas de Covid-19 dans l'entourage de l'un des élèves. La personne a bien été testée positive au virus mais elle l'avait contracté il y a plusieurs semaines, a précisé le maire. Les cours doivent reprendre lundi prochain.