Manifestation des agriculteurs : Plusieurs actions dans le Grand Ouest

27 novembre 2019 à 9h53 par Clovis Canivenc

Un millier de tracteurs se rendent à Paris ce mercredi 27 novembre pour bloquer les accès routiers. Dans le Grand Ouest, plusieurs actions ont déjà eu lieu la nuit dernière et doivent se poursuivre dans la journée.

ALOUETTE
Un millier de tracteurs convergent vers Paris ce mercredi pour bloquer les accès routiers.
Crédit: Twitter | Préfet Seine-et-Marne

Troisième journée de mobilisation pour les agriculteurs. Après les 8 et 22 octobre, un millier de tracteurs sont attendus à Paris ce mercredi 27 novembre pour bloquer les accès routiers. À l’appel de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs (JA), les agriculteurs se rassemblent pour exprimer leur « ras-le-bol ».

Le millier de tracteurs arrive des régions Hauts-de-France, Normandie, Ile-de-France, Grand-Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté et devrait converger vers l’avenue Foch (16e arrondissement). Les manifestants souhaitent dénoncer « l’agribashing » de la société, ainsi que les accords commerciaux qui les pénalisent.

Des actions la nuit dernière en Loire-Atlantique et Maine-et-Loire

Plus de 300 agriculteurs du Maine-et-Loire se sont déjà mobilisés la nuit dernière. À Cholet et Baugé (photos), des actions coup de poing ont été menées devant plusieurs enseignes de la grande distribution et des entreprises de l’agro-alimentaire. Ce fut le cas aussi au Lion d’Angers ou encore à Brissac.

Cholet.jpg (207 KB)

Aldi Baugé.jpg (307 KB)

En Loire-Atlantique également, des actions de ce type se sont déroulées à Ancenis. La priorité absolue pour ces manifestants est la défense du revenu des agriculteurs et des prix. Avec ces actions, ils souhaitent interpeller l’exécutif et la grande distribution pour qu’ils soient respectés dans les négociations commerciales annuelles qui débutent actuellement.

Morbihan, Deux-Sèvres, Indre-et-Loire mobilisés

SI de nombreux tracteurs seront présents à Paris ce mercredi, des actions sont également prévues dans les régions. Dans le Morbihan, une mobilisation est prévue à Ploërmel à partir de 11h. En Loire-Atlantique, c’est à Savenay que les agriculteurs se rejoindront pour une nouvelle action coup de poing.

À partir de 12h, un rassemblement est annoncé au Leclerc de Montaigu, en Vendée, afin de rencontrer la direction de la grande surface et discuter de la prise en compte des coûts de production. Dans l’après-midi, les JA et la FNSEA des Deux-Sèvres se mobiliseront sur deux endroits : Bressuire et Parthenay.

Enfin, une manifestation est également prévue à Tours (Indre-et-Loire) en fin d’après-midi. Des tracteurs partiront du nord et du sud de la ville pour se rejoindre devant la préfecture.

Tous demandent le respect et l’application scrupuleuse de la loi EGalim. Cette loi agriculture et alimentation, promulguée il y a un an, devait permettre aux agriculteurs de bénéficier d’un revenu décent. Mais elle n’a pas eu l’effet escompté. « Le compte n’y est pas » avait même reconnu le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, en septembre dernier. Un point parmi d’autres dans la colère des agriculteurs.