Infos

Mask Singer saison 2 : le carnaval des animaux et une star internationale au programme

01 octobre 2020 à 14h19 Par Julia Maz-Loumides
L'an dernier le CupCake cachait Natasha St-Pier
Crédit photo : Capture d'écran | Facebook

L’émission animée par Camille Combal revient sur TF1 le 17 octobre 2020 pour une saison 2 pleine de nouveautés. Des costumes hauts en couleurs et douze célébrités au compteur.

Pour cette deuxième saison de Mask Singer, les animaux vont au bal. Pendant six semaines de prime time, douze nouvelles personnalités dans douze nouveaux costumes flambants neufs feront le show : un squelette, une araignée, un dragon, un requin, un loup, une bouche, un manchot, un robot, un renard, un hibou, une pieuvre ainsi que deux perroquets. Un couple, une fratrie… le suspense reste entier.

Ribambelle de changements

L’émission, dont le but est de démasquer les célébrités cachées sous leur costume grâce à quelques indices et leur voix, fait peau neuve. Après un succès de 5,7 millions de téléspectateurs, TF1 remet le couvert mais le jury reste le même : Alessandra Sublet, Anggun, Jarry et Kev Adams. Outre ce duo de perroquets qui devront être démasqués ensemble, la grosse nouveauté est également le treizième costume. Une star internationale viendra se confronter au jury lors du deuxième prime, hors compétition, pour une seule prestation vocale et deux magnétos, avant de révéler son identité en fin de show.

Autre changement : l’ajout d’un corbeau. Ce personnage énigmatique ne participera pas non plus au concours mais fera son apparition derrière un écran. Rémi Faure, directeur des programmes de flux de TF1 explique qu’il sera là pour "livrer des anecdotes, des détails, des indices". Finalement, c’est toute la mécanique du jeu qui est chamboulée. Pour donner plus de rythme à l'émission, les douze personnalités s’affronteront lors des soirées. "En saison 1, dans le dernier tiers de l’émission, on faisait rechanter ceux qui étaient en ballottage, c’était quand même laborieux", explique Anthony Meunier, directeur général d’Hervé Hubert Productions. Ainsi, deux personnages seront dévoilés chaque soir, dès le début de l’aventure.

« On veut bien passer pour des débiles, mais pas cette saison »

Du changement intervient aussi du côté du jury. Invités à faire monter la pression en ne dévoilant pas de suite le nom auquel ils pensent, les artistes ne l’acceptent pas vraiment. Alessandra Sublet raconte qu’elle a "toujours dit à la production que si je trouvais un nom, je le donnais. Parce que si j’en fais des caisses, le téléspectateur va se dire que je suis chiante et ça retombe sur moi". Même tonalité du côté de Kev Adams : "Quand on a quelqu’un, on le dit. Si on l’a deviné et que c’est trop tôt dans l’émission, tant pis. Ce n’est pas grave, ça ne s’appelle pas Suspens Singer".

Du côté des indices, cette année, ils devraient enfin être compréhensibles mis bout à bout. Alessandra Sublet révèle que "l’année dernière, on leur a reproché que trop de voix étaient trafiquées et à un moment donné, entre la voix trafiquée et le magnéto où des indices ne veulent parfois rien dire, on leur a dit qu’on voulait bien passer pour des débiles, mais pas cette saison". Alors la production a tranché : des magnétos moins hermétiques et moins d’auto-tune.

Plus que deux semaines à attendre pour découvrir qui se cache derrière tous ces animaux totems.