Mayenne : deux hommes devant la justice après la mort d’un jeune auto-stoppeur  

12 décembre 2019 à 7h18 par Alexandrine DOUET

En janvier 2016, Jorel Prawitz, 20 ans, originaire de Cossé-le-Vivien avait été retrouvé mort en bord de route, peu de temps après avoir été pris en stop.

ALOUETTE
Les circonstances de la mort du jeune homme n'ont toujours pas été clairement établies
Crédit: Archives

Circonstances troubles

Près de 4 ans après les faits, deux hommes issus de la communauté des gens du voyage qui avaient pris en stop l’étudiant à bord d’un fourgon vont se retrouver ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Laval. Le corps de la victime avait été découvert à Laval dans la zone artisanale de la Gaufrie, sur une route qui mène à une aire d’accueil des gens du voyage. Lors de leur audition, les deux suspects avaient déclaré que l’étudiant avait probablement sauté ou était tombé de leur véhicule. C’est seulement à leur arrivée à l’aire d’accueil qu’ils se seraient rendu compte de la disparition du jeune homme.

Selon le rapport d’autopsie, l’étudiant avait succombé à une hémorragie interne suite à un traumatisme crânien. Des proches de l’auto-stoppeur avaient de leur côté découvert une batte de base-ball, non loin des lieux du drame. L’un des deux accusés est sous contrôle judiciaire depuis septembre 2016.

Quelques semaines après la mort de Jorel Prawitz, une marche blanche avait été organisée dans le centre-ville de Laval.

Le procès doit s’ouvrir ce jeudi après-midi. Il pourrait être renvoyé en raison d’un défaut d’assurance du véhicule qui avait pris en stop la victime.