"MissingType" : l’opération solidaire de l’EFS

3 janvier 2021 à 7h00 par Julia Maz-Loumides

À partir de ce lundi 4 janvier, l’Établissement français du sang (EFS) lancera pour la quatrième fois son opération "MissingType" : faire disparaître les lettres A, B et O de tous les messages. Une façon de sensibiliser au don du sang.

ALOUETTE
Plus de A, B et O dès le 4 janvier !
Crédit: EFS

"Et si en 2021 la bonne résolution était de donner son sang ?", questionne l’EFS dans sa nouvelle campagne de sensibilisation. Du 4 au 16 janvier, l’établissement invite le public et les entreprises à retirer les lettres A, B et O, symbolisant les groupes sanguins, de tous les messages, logos, posts ou encore site internet.

10 000 dons nécessaires

L’objectif est de sensibiliser et interpeller sur "les effets du manque de produits sanguins et d’insister sur la nécessaire mobilisation régulière des donneurs". Dans un communiqué de presse, l’EFS indique que "10 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour soigner tous les patients".

Pour 2021, laissant derrière elle une année sans précédent, l’EFS propose à chacun d’ancrer le don du sang dans ses habitudes dès janvier. Avec son opération "MissingType", l’établissement offre "une manière simple, légère et humoristique de s’engager pour une grande cause de santé publique et universelle".