Infos

NDDL : l'appel à la mobilisation des zadistes

11 March 2018 à 08h16 Par Rédaction Alouette

Dans un communiqué, les occupants de la zad appellent à se mobiliser sur le site, dans la perspective d'une évacuation. Ils annoncent aussi leur participation à une manifestation le 31 mars à Nantes. 

Dans un communiqué, les occupants de la zad appellent à se mobiliser sur le site, dans la perspective d'une évacuation. Ils annoncent aussi leur participation à une manifestation le 31 mars à Nantes. 

L'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des Landes n'a pas réglé tous les problèmes, loin de là. Le dossier a même connu un regain de tension ces derniers jours. 

Cela a commencé jeudi, avec les déclarations de la préfète de Loire-Atlantique. Nicole Klein a confirmé l'expulsion des occupants de la zad "refusant l'Etat de droit". 

La réponse des opposants à l'ex projet n'a pas mis longtemps à arriver. Dès le lendemain, plusieurs associations ont promis "une réaction forte de l'ensemble du mouvement en cas de tentative d'évacuation".

Dernière épisode en date : cet appel lancé hier soir par les zadistes. Ces derniers invitent ceux qui le souhaitent à venir s'installer sur la zad début avril afin, écrivent-ils, "d'être nombreux sur place et prêt à se mobiliser". 

Parallèlement, les occupants de la zad annoncent leur participation à une manifestation organisée le 31 mars à Nantes contre toutes les expulsions. 

 

Voici le communiqué envoyé par les zadistes : 

Invitation sur la Zad début avril - Ils ne nous découvriront pas d'un fil !

Le gouvernement a annoncé après l'abandon du projet d'aéroport qu'il lancerait des opérations d'évacuation des lieux de vie de la zad de notre-dame-des landes à partir du 31 mars. Petit poisson d'avril ? Pas dit : la préfecture a confirmé encore récemment ces intentions belliqueuses. Le début du mois prochain pourrait donc être agité et d'emblée, nous entendons dans ces menaces un appel à nous rassembler.

L'ensemble du mouvement a affirmé qu'il s'opposerait à toute expulsion de celles et ceux qui ont su protéger ce bocage et souhaitent continuer à y vivre. Les appels à s'organiser pour des réactions immédiates dans la région et partout ailleurs sont plus que jamais d'actualité. Sur la zad, au moment où l'Etat cherche à tout casser, nous allons continuer à construire les structures collectives et habitats de ce territoire d'expérimentation et de luttes.

Nous invitons en ce sens à un premier temps fort fin mars début avril afin d'être nombreux.ses sur place et prêt.e.s à se mobiliser. Ce sera aussi l'occasion de prendre le temps de renouer des liens entre nous, avec les comités, avec d'autres luttes et de penser l'avenir.

D'ores et déjà on peut annoncer pour la première semaine d'avril  : des discussions, des buttes au Moulin, des murs à l'Ambazada, un camp autogéré à Lama fâché avec des ateliers d'échanges de pratique, un hangar à la noé, de l'écorçage à Bellevue, une Bergerie au 100 noms...D'autres chantiers s'organisent, les thèmes de discussions s'affinent. Des précisions arriveront bientôt. Des appels spécifiques seront fait sur l'accueil et les réactions en cas de démarrage d'expulsions. D'autres initiatives se mettent aussi en place pour la suite du mois.

En ouverture de cette semaine on vous invite à la manif contre toutes les expulsions qui aura lieu le 31 mars à nantes (à l'appel d'une assemblée de précaires, réfugié.e.s, syndicalistes, habitant.e.s de la zad, étudiant.e.s.) voir appel ici : 
https://zad.nadir.org/spip.php?article5217