Nokia : un rassemblement ce matin devant le site de Lannion

23 juin 2020 à 6h54 par Marie PIRIOU

Nokia a annoncé hier un plan social de 1.230 suppressions de postes dans sa filiale Alcatel dont 400 sur le site breton de Lannion. Les syndicats réagissent.

ALOUETTE
L'entrée du site Nokia à Lannion (22)
Crédit: Capture Google Map

L'intersyndicale de Nokia à Lannion appelle à un rassemblement ce mardi matin à 11h pour dénoncer le plan social révélé hier. Le plan prévoit la suppression de 1.230 postes en France dont 402 en Bretagne à Lannion. Cela représente plus de la moitié de l’effectif actuel du site costarmoricain.

"Plan destructeur"

"C'est une catastrophe", a dénoncé hier Bernard Trémulot de la CFDT. "Ce sera le quatrième plan de licenciements collectifs depuis que Nokia a racheté Alcatel-Lucent début 2016", selon un communiqué. Les syndicats CGT – CFE-CGC – CFDT appellent donc à une assemblée générale à l’entrée du site Nokia de Lannion à 11h. "Défendons-nous contre ce plan destructeur" peut-on lire sur le tract. Les syndicats seront reçus cet après-midi au ministère de l’économie qui demande à Nokia d’améliorer "très significativement" son plan.

ob_c756aa_sans-titre.png (285 KB)