Notre-Dame de Paris : une maquette de la charpente en Creuse

8 décembre 2020 à 10h35 par Thierry Matonnat

Une maquette de la charpente à l’échelle 1/10e ainsi qu’une travée de la cathédrale Notre-Dame de Paris reconstituée en taille réelle trônent depuis quelques jours à l’entrée du Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin (Creuse). Une exposition qui met en avant le savoir-faire de l’école régionale du patrimoine que la région Nouvelle-Aquitaine entend créer.

ALOUETTE
Maquette 1/10e de Notre-Dame de Paris
Crédit: Alouette | Thierry Matonnat

Il y a un peu plus d’un an et demi, au lendemain de l’incendie de Notre-Dame de Paris, Alain Rousset lançait l’idée de créer l’école du patrimoine : point de départ de la réalisation d’une maquette de la charpente de Notre-Dame et d’une réplique de sa travée.

Valoriser les savoir-faire et enclencher une dynamique

Ces deux réalisations ont mobilisé les acteurs de la formation et les professionnels des métiers d’arts du patrimoine, du bâtiment et de la forêt, dont le campus Forêt-Bois de Saint-Paul-Lès-Dax et celui en construction durable et éco-réhabilitation de Felletin.

travéenotredame.jpg (147 KB)

L’inauguration a eu lieu hier au Lycée des Métiers du Bâtiment de Felletin. Pour le président de région, Alain Rousset : « c’est une preuve du savoir-faire creusois et même au-delà, un deuxième acte de naissance pour la région Nouvelle-Aquitaine »... 

Écouter Alain Rousset

Les deux réalisations seront mises en valeur par une scénographie à partir de janvier 2021.

Monter à Paris

Le président de région indique qu’il « reste à présent un deuxième défi, faire en sorte que les entreprises, les artisans, les maitres-ouvriers et le bois de la région soit au cœur de la reconstruction de Notre-Dame à Paris ».

Écouter Alain Rousset

Felletin : un éco-campus de référence pour la rénovation du patrimoine

La région Nouvelle-Aquitaine souhaite que le LMB de Felletin devienne une référence en matière de formations pour la rénovation du patrimoine en créant un campus des métiers et des qualifications « construction durable et éco-réhabilitation ».

Plus de 46 millions d’euros

Pour y parvenir, la région a engagé un plan d’investissement de 46,4 M€ pour le regroupement des internats, la restructuration des ateliers avec la création d’un tiers-lieu, et la modernisation de la piscine, du cinéma et des aménagements extérieurs.

Cette école du patrimoine a été labellisée «  Talents et territoires de Nouvelle-Aquitaine » comme déjà 4 autres campus.