Notre-Dame-des-Landes: l'exécutif vise une évacuation de la "ZAD" en octobre (source gouvernementale)

5 juillet 2016 à 14h51 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

L'ex�cutif vise "en octobre" l'�vacuation de la "zone d'am�nagement diff�r�e" (ZAD, rebaptis�e "zone � d�fendre" par les opposants) du projet d'a�roport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), a-t-on appris mardi de source gouvernementale.

Apr�s la victoire du "oui" au r�f�rendum local du 26 juin, Fran�ois Hollande avait annonc� que les travaux de l'a�roport commenceraient "prochainement", quand Manuel Valls s'�tait fait un peu plus pr�cis, en les promettant pour "l'automne".

Mais la date de l'�vacuation des lieux, qui devra mobiliser d'importants moyens de gendarmerie, reste encore impr�cise, alors que l'ex�cutif multiplie les appels aux occupants ill�gaux � quitter les lieux.

Interrog� par l'AFP sur la p�riode pr�vue pour proc�der � l'�vacuation, un haut responsable gouvernemental a r�pondu "en octobre".

L'entreprise ne s'annonce pas ais�e: les 200 � 300 "zadistes" affut�s occupant le site pourront en effet certainement compter sur des soutiens.

La perspective de troubles avec les "zadistes" a d�j� entra�n� l'annulation de l'universit� d'�t� du PS, pr�vue fin ao�t � Nantes.

Le calendrier d'un d�but des travaux "� l'automne", c'est � dire jusqu'au 20 d�cembre, est quant � lui jug� irr�alisable par les opposants: une proc�dure d'infraction pour non-respect de la r�glementation europ�enne, ouverte par Bruxelles contre la France, est en effet toujours en cours.

Son r�glement passe par la r�vision du Sch�ma de coh�rence territoriale de Nantes-Saint-Nazaire. Ce document d'urbanisme doit �tre approuv� apr�s une enqu�te publique qui ne devrait pas avoir lieu avant septembre. Le temps de mener cette enqu�te, les opposants, qui tablent sur d'autres recours, ne voient pas les travaux d�marrer avant au mieux la fin de l'ann�e.