Infos

Plus de 43.000 foyers privés de courant en Loire-Atlantique et en Maine-et-Loire

24 janvier 2020 à 10h20 Par Alexandrine DOUET
De nouvelles coupures d'électricité volontaires ont été recensées ce jeudi matin.
Crédit photo : Archives

L’action a été revendiquée par la CGT Mines-Energie pour protester contre la réforme des retraites.

Réveil difficile hier matin pour les habitants de plusieurs communes du secteur d’Ancenis et du vignoble nantais qui se sont retrouvés dans le noir, après des coupures volontaires.

Plainte déposée par RTE

Une première coupure a été constatée vers 5h45 dans le Nord du Maine-et-Loire à Saint-Florent-le-Vieil privant ainsi d’électricité 6.200 foyers. Une heure plus tard, ce sont des foyers d’Ancenis, Saint-Julien-de-Concelles, de la Boissière-du-Doré, du Landreau et de Vallet qui ont été impactés par une deuxième coupure sur une ligne à haute tension. Il a fallu attendre 8h30 pour un retour à la normale. Des intrusions ont été constatées au sein des installations de RTE. La direction de RTE gestionnaire du réseau à haute tension, a décidé de porter plainte.
Mardi, quelques heures après des coupures d'électricité en région parisienne, qui ont touché l'aéroport d'Orly et le marché de Rungis, le Premier Ministre avait demandé que les blocages, intrusions et « coupures sauvages de courant » soient sanctionnés. Déjà en décembre dernier, le centre-ville de Nantes avait été la cible de coupures volontaires d'électricité et de gaz.