Pollution en baie de Saint-Brieuc : Pompili convoque les responsables d'Iberdrola

15 juin 2021 à 9h55 par Arnaud Laurenti

La ministre de la Transition écologique a annoncé mardi avoir convoqué les responsables du groupe énergétique espagnol Iberdrola, maison mère du promoteur d'un projet de parc éolien dont les travaux ont provoqué une pollution en baie de Saint-Brieuc.

ALOUETTE
Crédit: Capture écran | Facebook

"Je ne tolérerai aucune négligence dans le déploiement des parcs éoliens en mer. Je convoque immédiatement les responsables d'Iberdrola, constructeur du parc de Saint-Brieuc, pour qu'ils s'expliquent sur la situation", a déclaré Barbara Pompili sur Twitter.

Le rendez-vous était prévu à 11h45, selon le ministère.

La préfecture maritime de l'Atlantique a annoncé mardi qu'un navire de forage réalisant des travaux dans le cadre de ce projet de parc éolien de la société Ailes Marines, filiale d'Iberdrola, était à l'origine d'une "pollution d'ampleur significative" en baie de Saint-Brieuc.

Ce navire, baptisé Aeolus et appartenant à la société Van Oord, a déclaré "une fuite d'huile de 100 litres", lundi à 06h30, selon un communiqué de la préfecture maritime qui a décrit une nappe de 8,6 nautiques de long (15,9 km) et 1,5 nautique de large (2,8 km).

"La baie de Saint-Brieuc n'est pas un laboratoire à ciel ouvert où des industriels viendraient tester des outils et polluer l'environnement marin", a dénoncé dans un communiqué le comité départemental des pêches des Côtes d'Armor. Les pêcheurs et leurs représentants annoncent qu'ils iront "porter plainte contre la société Ailes Marines" dès mardi, selon la même source.

(avec AFP)