Renault : les syndicats des équipementiers de la Vienne invités à rencontrer Sanjeev Gupta

10 juin 2020 à 13h36 par Arnaud Laurenti

Les représentants des syndicats des équipementiers de la Vienne Liberty Alu Poitou et Liberty Fonderie Poitou, en grande difficulté, ont été invités à rencontrer jeudi à Paris Sanjeev Gupta, le président indo-britannique de GFG Alliance, conglomérat qui possède ces deux sociétés ayant pour unique client Renault.

ALOUETTE
Crédit: Archives

L'invitation a été annoncée à l'issue d'un CSE extraordinaire de ces deux entreprises d'Ingrandes-sur-Vienne, totalisant quelque 600 salariés, a déclaré à l'AFP Jonathan Levy, porte-parole à Londres, pour la France et le Benelux, de Gupta Family Group Alliance (GFG Alliance), auquel appartient l'actionnaire Liberty House.

Dépendance à Renault

Liberty Fonderie Poitou (316 salariés), produit des carters en fonte à destination du diesel, un marché en décroissance, tandis que Liberty Alu Poitou (285 salariés) fabrique des culasses en aluminium, un secteur plus porteur.

La semaine dernière, M. Levy avait assuré que les salaires de juin seraient payés. Il s'était inquiété de la "viabilité" de la fonte alors qu'il annonçait un projet d'investissement sur l'aluminium, où "de réelles opportunités existent toujours".

Liberty House avait racheté il y a un an les deux entreprises en difficulté, conservant quelque 600 des 800 emplois. La transaction incluait la garantie d'un volume de commandes de Renault, qui n'a pas été respecté selon les syndicats qui redoutent un plan social dans ces deux entreprises implantées côte à côte.

(avec AFP)