SNSM : le canot de l'Île de Sein ne sera pas transféré aux Sables-d'Olonne

29 juillet 2019 à 4h21 par Arnaud Laurenti

Les habitants de la petite île finistérienne ont obtenu gain de cause : le président de la Société Nationale de Sauvetage en Mer renonce finalement à transférer le canot de l'île vers la station des Sables d'Olonne, dont l'embarcation a fait naufrage le 7 juin dernier.

ALOUETTE
Le canot SNS147 le SNSM
Crédit: SNSM | Alain Loby

« J’ai entendu la colère des habitants »

Dans un communiqué diffusé dimanche, le président de la SNSM, Xavier de la Gorce, explique avoir "entendu la colère des habitants de l'Île de Sein" et "poursuivre collectivement la recherche d'une solution alternative qui fasse consensus". Une volte-face qui fait suite à la mobilisation des Sénans, et le lancement d'une pétition en ligne à l'attention du Président de la République, contre le transfert du canot tout temps de l'île vers les Sables-d'Olonne, dont la seule embarcation opérationnelle a fait naufrage le 7 juin dernier. Un nouvel état de lieu va être lancé, afin de trouver une embarcation de remplacement. "Quelle que soit la décision, elle sera douloureuse pour la station concernée" indique la SNSM.

La station des Sables-d'Olonne dispose d'un deuxième canot, le "Jacques Joly" (inauguré en 2016), à l'arrêt depuis le début de l'année pour cause de réparations.