Infos

Survol du Grand Ouest par des avions militaires : un exercice de dissuasion nucléaire

08 avril 2021 à 10h50 Par Thierry Matonnat
Une cinquantaine d'avions en manoeuvre
Crédit photo : Facebook | Armée de l'Air et de l'Espace

Démonstration de force de l’Armée Française hier : plusieurs dizaine d’avions militaires ont participé à l’opération militaire « Poker ». Il s’agit d’une démonstration de la dissuasion nucléaire aéroportée. Les avions ont effectués des vols à très faible altitude afin de se dissumuler dans le relief montagneux du centre de la France.

Si vous habitez en Limousin, vous avez probablement entendu passer de nombreux avions hier… Des avions de chasse, des avions ravitailleurs, des avions radars… Rien de grave, il s’agissait d’une manœuvre militaire simulant un raid nucléaire.

Une cinquantaine d’avions

Hier matin, les appareils (Rafale, Mirage, avions ravitailleurs A330 Phénix et C135, avion de détection et de contrôle Awacs) ont été déployés au départ de 3 bases aériennes : Avord, Istres et Saint-Dizier. Ils se sont d’abord rassemblés en haute altitude au nord de la Bretagne, et ont effectué des opérations de ravitaillement en vol et ont longé la côte Atlantique jusqu’aux Pyrénées. Après un nouveau ravitaillement en vol, ils ont rejoint la Méditerranée. Dans l’après-midi, les avions du raid se sont lancés dans la phase tactique en passant à basse altitude pour simuler une avancée en territoire ennemi sans être visibles des radars.

Opération en journée

Cette opération baptisée « Poker » est menée 4 fois par an.

Ce genre d’exercice se déroule habituellement de nuit. Mais l’armée a profité du peu de trafic aérien civil pour réaliser cette opération de jour.

Une façon pour l’armée de montrer que même en période de Covid, l’armée ne baisse pas la garde.