Infos

Tours : Emmanuel Denis devient le premier maire écologiste de la ville

29 juin 2020 à 06h51 Par Bastien Bougeard
Crédit photo : B.Bougeard | Alouette

Le candidat écologiste allié aux principaux partis de gauche a raflé la mairie de Tours lors du second tour des élections municipales. Il devient ainsi le premier maire écologiste du chef-lieu d’Indre-et-Loire.

On s’attendait à un scrutin très serré à Tours entre le candidat écologiste Emmanuel Denis, soutenu par les principaux partis de gauche, et le maire sortant Christophe Bouchet, soutenu par l’UDI, LR et LREM. Pourtant, le suspense a vite pris fin place jean-Jaurès. La liste d’Emmanuel Denis a remporté le second tour des élections municipales avec 55 % des voix. Le maire sortant a récolté 45 % des suffrages.

« Nous avons une feuille de route extrêmement chargée »

Le conseiller municipal d’opposition a donc confirmé la dynamique née au premier tour le 15 mars dernier, où il avait largement viré en tête avec 35 % des voix. Néanmoins, la victoire du candidat de l’union de la gauche est ternie par un fort taux d’abstention : 34 % des Tourangeaux se sont déplacés aux urnes ce 28 juin. Malgré cela, Emmanuel Denis ne cachait pas sa satisfaction : « Je suis heureux pour toutes les personnes qui ont cru en notre projet. Mais c’est un travail important qui va commencer. Nous avons une feuille de route extrêmement chargée et nous n’avons pas envie de décevoir ». De son côté, le maire sortant Christophe Bouchet a reconnu sa défaite : « Cette bataille électorale a été remportée de façon nette par Emmanuel Denis et les verts ». Avant de prévenir : « Je pense que cette candidature va susciter beaucoup d’espoir. J’espère que pour les Tourangelles et les Tourangeaux ne seront pas trop rapidement déçus, car il n’y a rien de pire que les espoirs déçus ».

Issu du monde associatif

Emmanuel Denis va donc devenir le premier maire écologiste de l’histoire de la ville de Tours. Âgé de 48 ans, il a d’abord été militant associatif au Secours populaire et Robin des toits. Il a rejoint Europe Écologie Les Verts en 2013 et avait candidaté en 2014 à la mairie. Il a été conseiller municipal d’opposition pendant 6 ans. Emmanuel Denis a réussi à s’allier avec les principaux partis de gauche dès le premier tour. L’alliance de Christophe Bouchet avec le candidat de La République en marche n’a pas permis de contrer cette dynamique. « Je crois que le temps est venu pour que tous les Tourangelles et les Tourangeaux de reprendre la main sur l’histoire et la construction de la ville. Ce sera un travail énorme et vous ne serez pas déçu » a déclaré Emmanuel Denis à ses soutiens réunit devant l’hôtel de ville. De son côté, Christophe Bouchet a annoncé qu’il allait bien siéger dans l’opposition.

Tram-train, festival cet été, mesures d’urgence

Pour ses premières semaines à la tête de la mairie de Tours, Emmanuel Denis a annoncé qu’il allait se consacrer aux mesures d’urgence pour répondre à la crise économique qui est en train de se profiler. « Nous arrivons aussi dans une période estivale. Nous tâcherons de proposer un programme culturel estival pour les habitants avec un festival hors les murs. Nous voulons redonner un petit goût de fête et de vacances à la ville de Tours pour cet été ». Emmanuel Denis souhaite également lancer une étude pour mettre en place un tram-train sur l’étoile ferroviaire tourangelle. Son programme prévoit aussi la plantation de 30 000 arbres et la création de forêts urbaines.