Transat Jacques Vabre : c’est parti pour la 14e édition !

27 octobre 2019 à 12h20 par Alexandrine DOUET

59 bateaux se sont élancés du port du Havre à 13h15 !

ALOUETTE
Le Village départ dans le port du Havre
Crédit: Jean-Marie Liot

Un nombre record de participants

À un an du coup d’envoi du prochain Vendée Globe, 118 skippers soit près de 60 équipages (contre 37 en 2017) ont pris ce dimanche le départ de la plus longue des courses transatlantique.
Cap sur Salvador de Bahia, au Brésil. 4.350 milles nautiques à parcourir.

Pour cette nouvelle édition de la course en double créée en 1993, le plateau est particulièrement relevé.

Trois courses, trois vainqueurs

Lors de l’édition 2017, on comptait 4 catégories. Cette année, il n’y en a plus que 3 en l’absence des Ultime ( faute d'entente avec les organisateurs ).

Du côté des Imoca, 30 bateaux sont en course.  2 ans après la victoire du duo Dick-Eliès ( 13 jours, 7 heures, 36 minutes) les binômes Jérémie Beyou - Christopher Pratt sur « Charal », et Alex Thomson - Neal Mc Donald sur « Hugo Boss » font figure de favoris. Les finistériens Armel Le Cléac’h et Paul Meilhat, le nantais Adrien Hardy, le segréen Fabien Amédéo,  le nazairien Damien Seguin, Arnaud Boissières, ou encore le suisse Alan Roura peuvent également tirer leur épingle du jeu.

Chez les Class 40, 27 équipages en lice, dont Kito de Pavant (au départ pour la 10e fois), Marc Guillemot et Bertrand de Broc.

Enfin, on compte 3 équipages dans la catégorie des Multi 50, avec notamment le bateau « Primonial » du duo Sébastien Rogues - Matthieu Souben, originaire du Morbihan, qui a conçu lui-même les voiles de son trimaran.

Plus de femmes au départ

Elles sont 11 à avoir pris le départ de cette 14e édition avec notamment un tandem 100% féminin formé par la française Alexia Barrier et l’irlandaise Joan Mulloy.

Samantha Davies, compagne de Romain Attanasio fait de son côté équipe avec Paul Meilhat.
Et puis véritable tournant dans la carrière de la parisienne Clarisse Crémer engagée aux côtés d’Armel Le Cleac’h, vainqueur du dernier Vendée Globe.

Lors de la précédente édition en octobre 2017, le duo Thomas Coville - Jean-Luc Nélias sur Sodébo Ultime avait été le premier à franchir la ligne d’arrivée après 7 jours et 22 heures en mer.