Un millier de manifestants à Nantes contre la loi travail, 2 interpellations

21 avril 2016 à 10h43 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Environ un millier de lyc�ens et �tudiants, selon la police, manifestent mercredi depuis le d�but de l'apr�s-midi dans le centre de Nantes contre la loi travail, donnant lieu � des d�gradations et � des affrontements avec les forces de l'ordre, qui ont interpell� deux personnes.

En marge de la manifestation organis�e � l'appel de "l'Universit� de Nantes en lutte" et de la Coordination interlyc�enne, un groupe de manifestants, tr�s jeunes pour la plupart, ont d�truit des vitrines de commerces en bord de Loire: banques, agences d'int�rim et d'emploi, ainsi qu'un restaurant kebab, avant de se heurter aux forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymog�nes.

Les manifestants se sont ensuite dirig�s vers l'�le de Nantes, o� des prises de parole ont eu lieu. Ils ont repass� le fleuve en milieu d'apr�s-midi, regagnant le centre-ville o� de nouveaux affrontements se sont produits. Les forces de l'ordre, cibles de jets de pierre ou de bouteilles en verre, ont r�pliqu� � l'aide de grenades lacrymog�nes.

Un groupe de manifestants a fait face aux policiers, fleurs � la main, scandant "la police avec nous" et criant "arr�tez de lancer des cailloux" aux plus jeunes.

Le cort�ge s'�tait �branl� vers 14H15 derri�re une banderole "Loi travail. Pr�carit� � perp�tuit' et aux cris de "R�sistance". Arrivant vers la pr�fecture de Loire-Atlantique, les manifestants ont scand� "Tout le monde d�teste la police" ou encore "R�mi, Zyed, Bouna, on n'oublie pas".

Le b�timent administratif a �t� la cible de jets de projectiles et de peinture.

Il s'agit de la huiti�me manifestation � Nantes depuis le d�but du mouvement contre la r�forme du droit du travail. La police �value � environ 200 le nombre de personnes "� risque" parmi les manifestants.

Ailleurs dans l'Ouest, � Rennes, entre 250 et 300 �tudiants ont d�fil� � la mi-journ�e dans le centre-ville dans un calme relatif avant de regagner l'Universit� Rennes-2. Les forces de l'ordre ont bloqu� comme � leur habitude l'acc�s au centre historique, tandis qu'une manifestation de l'intersyndicale est pr�vue jeudi devant le si�ge local du Medef, qui a fait l'objet d'une intrusion de la part d'�tudiants la semaine derni�re.

A Tours, des �tudiants ont bloqu� la facult� de lettres des Tanneurs, dans le centre-ville, emp�chant le d�roulement d'examens partiels pr�vus dans la journ�e. L'administration de la facult� a annonc� que les locaux resteraient ferm�s jeudi.

asl-gvy-dro-bar/mm

(AFP)