Un parc d'attraction façon "Charlie et la chocolaterie" va ouvrir aux Pays-Bas

23 juin 2020 à 6h28 par Arnaud Laurenti

Visiter une usine géante de fabrication de chocolat tout en profitant d'attractions farfelues : c'est le concept retenu par la marque Tony's Chocolonely pour son projet de parc à thème, inspiré du célèbre "Charlie et la chocolaterie". Un projet "en pause" en raison du coronavirus.

ALOUETTE
Willy Wonka risque d'avoir de la concurrence.
Crédit: Capture écran | Charlie et la chocolaterie | Warner

Avis aux gourmands ! Si le film "Charlie et la chocolaterie" vous a fait saliver, il y a des chances que la nouvelle vous intéresse : Tony's Chocolonely, une grande marque de chocolat aux Pays-Bas, prévoit d'installer une chocolaterie un peu particulière au nord d'Amsterdam.

Des montagnes russes

Selon Time Out, l'entreprise prévoit d'y bâtir un "candy complex" directement inspiré du roman "Charlie et la chocolaterie" : le Tony’s Chocolonely Chocolate Circus.

Au menu, une visite dédiée à la fabrication du chocolat agrémentée de montagnes russes à l'intérieur même du bâtiment principal. Un endroit "où vous pouvez apprendre et découvrir tout ce qu'il y a à savoir sur le chocolat", indique l'entreprise dans un communiqué cité par Time Out.

Outre la fabrique, Tony's Chocolonely souhaite y relocaliser ses principales activités et prévoit d'ouvrir une grande boutique ainsi qu'un restaurant.

Quant au bâtiment principal censé accueillir les montagnes russes, les plans ont été dessinés par Dutch architects SeARCH, et une vue d'artiste a déjà été présentée.

La firme espère accueillir dans son usine près de 500 000 visiteurs par an.

Mais une question demeure : pourra-t-il y voir les fameux "Oompa Loompas" ?

Projet suspendu en raison du coronavirus

Dans un post Facebook daté du 12 juin, l'entreprise indique que le projet est suspendu. "Temporairement, nous l'espérons !", précise Tony's Chocolonely. En attendant, l'entreprise propose de découvrir une vue d'artiste de ce à quoi le parc pourrait ressembler. Plusieurs visuels circulent déjà depuis quelques jours.