Une maison des cultures gastronomiques va ouvrir à Tours

4 octobre 2019 à 9h21 par Bastien Bougeard

Le projet a été dévoilé le 3 octobre à la villa Rabelais Étalé sur deux bâtiments, cette maison a vocation à accueillir des visiteurs, mais aussi des chercheurs. L’inauguration globale est prévue en 2022.

ALOUETTE
L'inauguration globale de ce projet est prévue pour 2022.
Crédit: Google Maps

La ville de Tours, labellisée cité internationale de la gastronomie en 2013 tout comme trois autres villes françaises (Dijon, Lyon et Paris-Rungis), a présenté ce 3 octobre son projet de maison des cultures gastronomiques à la villa Rabelais.

Deux bâtiments dédiés à la gastronomie

Dans ce nouveau projet, deux bâtiments seront dédiés à l’art culinaire. La villa Rabelais qui accueillait déjà l’Institut européen des histoires et des arts culinaires (IEHCA) fera l’objet de travaux pour une réouverture au printemps 2020. Cette partie du bâtiment a vocation à accueillir une bibliothèque qui se veut unique en France avec des livres dédiés à la gastronomie. Ce bâtiment abritera également l’administration du site ainsi que des espaces de réunion et de co-working. C’est également la villa Rabelais qui accueillera une série d’événements en lien avec l’art culinaire.

Des chefs cuisiniers en résidence

Un deuxième bâtiment qui donne sur la rue Victor-Hugo va également être amménagé avec un epsace Food cultures au rez-de-chaussée où des chefs cuisiniers prépareront de grands repas. Des mets qu’ils feront déguster au grand public. Le premier étage de ce bâtiment sera ensuite à une école du repas gastronomique (voir l'illustration ci-dessous). Autrement dit, cet espace devrait accueillir les élèves d’établissement  enseignant la cuisine (lycées professionnels et CFA) ainsi que des touristes ou des personnes désireuses de faire un stage en lien avec la gastronomie.

Un projet à 2,7 millions d’euros

Enfin, le dernier étage de cet immeuble sera plus dédié à la recherche avec un laboratoire ou encore un auditorium. Cet immeuble devrait être terminé en 2022. Le coût total de ce projet est estimé à 2,7 millions d’euros.

 Ecole du Repas Gastronomique des Français.jpg (231 KB)