Infos

Une violoncelliste redonne vie aux musées confinés

19 novembre 2020 à 16h50 Par Amandine Fournier
Crédit photo : Capture écran | YouTube

Camille Thomas, une musicienne franco-belge, publie depuis le reconfinement des vidéos dans lesquelles elle joue des morceaux classiques dans les musées parisiens vides.

En mars dernier, lors du premier confinement, Camille Thomas jouait du violoncelle sur les toits de Paris. Pour ce second confinement, la jeune violoncelliste de 32 ans a décidé d’animer les musées parisiens vides, en y jouant, seule, quelques morceaux classiques et en postant les vidéos en ligne.

La jeune prodige a récemment interprétée “Kaddish” de Maurice Ravec à l’Institut de France, le monument parisien abritant les cinq Académies. La vidéo, visionnée plusieurs milliers de fois a valu à la jeune femme des articles dans la presse internationale. 

Camille Thomas n’a pas attendu 2020 pour se faire connaître. Initiée au violoncelle dès l’âge de quatre ans, elle est devenue une soliste renommée. En 2O17, elle devient la première femme violoncelliste à signer chez le label de musique classique Deutsche Grammophon. 

Une tournée des musées parisiens

Camille Thomas a déjà contacté plusieurs musées afin d’y jouer des morceaux classiques. Ainsi, elle a déjà sorti une autre vidéo tournée au Musée des Arts Décoratifs et sept autres arriveront d’ici le mois de février.  "Parce qu’un musicien qui ne partage pas sa musique, c’est un musicien qui perd son sens et sa raison d’être", confie-t-elle.