Vendée : manifestation des salariés de Bénéteau à Challans

2 décembre 2020 à 10h09 par Nicolas Mezil

Alors que le groupe Bénéteau déploie un plan de restructuration qui pourrait conduire à la suppression de 1400 postes maximum dans le monde, dont 220 en Vendée, une centaine de salariés de l’usine de Challans ont bloqué l’accès du site ce mardi.

ALOUETTE
Crédit: Logo Groupe Bénéteau

Une centaine de salariés ont bloqué les accès à l’usine Bénéteau de Challans ce mardi pour exprimer l’inquiétude pour leur avenir. Le géant de l’industrie nautique pourrait supprimer jusqu’à 1400 emplois dans le monde, dont 220 en Vendée. Les sites de Challans et de Noirmoutier, qui embauchent à eux deux 400 personnes, seraient, eux, mis en sommeil.

710 à 1390 postes supprimés

Dans un communiqué publié début septembre, le groupe Bénéteau annonçait « la fermeture, la cession ou la mise en sommeil de 5 sites sur 24 et une réduction des effectifs comprise entre 710 et 1390 personnes. »

Par ailleurs, la fermeture d’un site habitat est envisagé en France, il pourrait s'agir de celui de Luçon.