Volailles: la coopérative agricole Terrena reprendrait Doux en janvier

25 août 2015 à 16h34 par Rédaction Alouette

ALOUETTE

Le groupe Doux devrait passer en janvier dans le giron du groupe coop�ratif agricole Terrena, 2e en France du secteur, a dit mardi Arnaud Marion, pr�sident du directoire du volailler, dans un entretien au T�l�gramme.

"La cession (annonc�e en mai, ndlr) est envisag�e en janvier", a indiqu� M. Marion, pr�cisant que le processus d'information et de consultation du personnel serait lanc� "d�but septembre".

"Il n'y aura pas d'impact social, le groupe Doux restant d'ailleurs une entit� autonome et sp�cialis�e", a soulign� M. Marion, faisant en outre �tat de tr�s bons r�sultats au premier semestre.

Le groupe a r�alis� un chiffre d'affaires de 252 millions d'euros au cours des six premiers mois de l'ann�e et enregistr� un r�sultat net de 7 millions d'euros, a confirm� � l'AFP Arnaud Marion. "C'est une performance �norme pour une entreprise qui �tait en redressement judiciaire il n'y a encore pas tr�s longtemps".

Ces r�sultats permettent le versement de 2 millions d'euros aux 2.200 salari�s du groupe au titre d'un accord d'int�ressement et de participation, et d'un million d'euro aux 350 �leveurs en contrat avec le volailler, a-t-il pr�cis�. Deux millions d'euros avaient d�j� �t� vers�s aux salari�s en 2014 en vertu des m�mes accords.

La cession de Doux � Terrena pr�voit que le groupe D&P Participations, filiale de la holding de la famille Calmels, c�de la totalit� de ses parts, soit 52,5%, au groupe coop�ratif bas� � Ancenis (Loire-Atlantique).

A l'issue de l'op�ration, Terrena d�tiendrait la majorit� du capital de Doux, aux c�t�s des actionnaires de r�f�rence actuels: le groupe saoudien Almunajem (25%), principal client du volailler, et la famille Doux (22,5%).

Troisi�me acteur fran�ais de la volaille avec plus de 450 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2014, Doux est pr�sent sur deux march�s principaux: le grand export de volaille, notamment vers le Moyen-Orient, et les produits �labor�s, principalement sous la marque P�re Dodu.

Doux avait �t� plac� en redressement judiciaire en juin 2012, en raison d'importantes dettes. Dans la foul�e, il avait supprim� pr�s d'un millier d'emplois avant d'�tablir un plan de continuation, valid� en novembre 2013.

Bas� � Ch�teaulin (Finist�re), le groupe est engag� depuis 2013 dans un plan d'investissement de 110 millions d'euros sur 10 ans.

Terrena, implant� dans l'Ouest, regroupe pr�s de 22.000 agriculteurs adh�rents et emploie plus de 12.000 salari�s.

sf/gvy/DS

(AFP)