Infos

Xavier Dupont de Ligonnès interpellé à Glasgow

11 octobre 2019 à 21h06 Par Marie PIRIOU
Xavier Dupont de Ligonnès a été interpellé à l'aéroport de Glasgow.
Crédit photo : Archives

MISE À JOUR : 12/10/2019 à 13h. Cet article, publié le 11 octobre, se basait sur une information obtenue par Le Parisien puis confirmée par d'autres médias : une source policière en Écosse affirmait que Xavier Dupont de Ligonnès avait été arrêté et identifié grâce à ses empreintes digitales. Cette information s'est avérée fausse après un test ADN. Vous pouvez trouver sur notre site un article rectifiant les faits (lien en bas de page).

L'info est tombée ce vendredi soir sur le site internet du journal Le Parisien et a fait l'effet d'une bombe : Xavier Dupont de Ligonnès a été arrêté cet après-midi en Ecosse, à l'aéroport de Glasgow. Il aurait pris un avion à l'aéroport parisien Roissy-Charles de Gaulle.

Aperçu pour la dernière fois le 14 avril 2011 dans le Var

Le suspect de la tuerie de Nantes est accusé d'avoir tué toute sa famille en avril 2011. Les corps de son épouse Agnès, 48 ans, et de ses enfants Arthur, 21 ans, Thomas, 18 ans, Anne, 16 ans, et Benoît, 13 ans, avaient été retrouvés le 21 avril 2011, enterrés dans le jardin de la maison familiale.
Le père de famille était lui recherché. Il avait été aperçu pour la dernière fois le 14 avril 2011 à Roquebrune-sur-Argens dans le Var, à un distributeur de billets.

Fausse identité et chirurgie esthétique

Xavier Dupont de Ligonnès voyageait apparemment sous une fausse identité, celle de G. Joao, domicilié à Limay (Yvelines) et il aurait changé d'apparence suite à des opérations de chirurgie esthétique.
"Il est absolument méconnaissable", a déclaré un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur à Presse Océan. "Il faut le voir pour le croireS’il n’y avait pas les empreintes, on ne penserait pas que c’est lui."
Le suspect a en effet été interpellé grâce à ses empreintes digitales, recueillies par la police écossaise et qui vont être envoyées en France à la DCPJ (Direction centrale de la Police judiciaire).
La police écossaise qui s'intéressait depuis quelques semaines à un homme un peu étrange selon Le Parisien. Elle avait transmis des photos de cet individu à la DCPJ.

Xavier Dupont de Ligonnès dénoncé par un proche

Plusieurs médias évoquent un appel anonyme reçu dans l'après-midi par les enquêteurs, indiquant que Xavier Dupont de Ligonnès allait monter dans un avion pour Glasgow. Les policiers français l’ont raté à l’aéroport et ont sollicité, via Europol, Scotland Yard, qui a procédé à son arrestation à la sortie de l’avion. Le suspect n'aurait opposé aucune résistance.
Selon une source interrogée par l'AFP, Xavier Dupont de Ligonnès aurait utilisé un passeport français volé en 2014 pour voyager, et aurait passé une partie de sa cavale au Royaume-Uni.

Le fugitif vivait en Ecosse et s'était remarié selon une source

Xavier Dupont de Ligonnès vivait en Ecosse selon une source à Ouest-France. Une autre source, très fiable, précise au journal que le fugitif s’était même remarié en Grande-Bretagne.

Ce vendredi soir, seuls les enquêteurs écossais étaient sur place. Côté français, des investigations et des perquisitions sont actuellement menées en région parisienne, à Limay dans les Yvelines, où Xavier Dupont de Ligonnès pourrait avoir eu un point de chute. Le suspect a été écroué, son extradition pourrait prendre du temps, compte tenu des négociations complexes sur le Brexit.
Selon Le Parisien, il ne parle pas. Il a choisi de garder le silence depuis son arrestation.
La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRDF) est en route pour Glasgow. Elle reste prudente. L'homme interpellé est sous le coup d’un mandat d’arrêt. Il ira directement en prison avant d’être interrogé par le juge en charge de l’instruction à Nantes.

De nombreuses questions demeurent pour l'instant sans réponse et celle qui intrigue le plus : qu'a fait Xavier Dupont de Ligonnès durant ses 8 années de cavale ?

Mise à jour : 12/10/2019 à 13h. L'homme interpellé ce vendredi soir à l'aéroport de Glasgow, en Écosse, n'est pas le fugitif Xavier Dupont de Ligonnès, recherché depuis 2011. Les analyses ADN ont confirmé l'erreur de la police écossaise. Lire l'article complet...