Politique : Dominique Bussereau quitte l’Assemblée des départements

27 juillet 2021 à 10h35 par Léanne Coste

Après 36 ans d’engagements, Dominique Bussereau raccroche les gants ce lundi 26 juillet en quittant son poste de président de l’Assemblée des départements de France. Il laisse également derrière lui treize ans de présidence à la tête du département de Charente-Maritime.

La fin d'un long parcours politique pour Dominique Bussereau
La fin d'un long parcours politique pour Dominique Bussereau
Crédit: Capture d'écran | Facebook

À 69 ans, Dominique Bussereau, figure de la droite modérée, prend sa retraite politique. Celui qui pendant treize ans a présidé le Conseil Départemental de Charente-Maritime a décidé de ne pas se représenter pour le prochain scrutin. Il a également fait le choix de quitter la présidence de l’Assemblée des départements de France. À noter qu’un successeur doit être élu ce mardi 27 juillet, comme le rapporte Ouest France

Une carrière politique bien remplie 

Fils de cheminot, le Charentais a commencé à militer à seulement 18 ans en faisant partie des Jeunes Giscardiens qu’il a notamment dirigé entre 1974 et 1977. Diplômé de Science-Po Paris, il a par la suite débuté sa carrière dans différents cabinets ministériels. Il a effectué son tout premier mandat en étant maire de Saint-Georges de Didonne en 1989. 

Quatre ans plus tard, il devient député de Charente-Maritime. Il a également œuvré pour la thématique des transports et de l’agriculture sous trois premiers ministres différents : Jean-Pierre Raffarin, Dominique de Villepin et François Fillon. En tant que défenseur de la décentralisation, il a continuellement soutenu la création de grandes régions pour renforcer le rôle de proximité des départements. 

Les amarres avec la vie politique ne sont peut-être pas totalement coupées. Proche du mouvement "Libres" de Valérie Pécresse, réconcilié avec Laurent Wauquiez et même ami de Xavier Bertrand, tout laisse penser que Dominique Bussereau reste disponible.