Prix des carburants : vers une hausse des indemnités kilométriques ?

25 janvier 2022 à 8h47 par Arnaud Laurenti

Selon le Parisien, le gouvernement envisage un coup de pouce pour ceux qui utilisent leur véhicule pour se rendre au travail.

Prix des carburants : vers une hausse des indemnités kilométriques ?
Crédit: Unsplash

Jean Castex doit recevoir le ministre de l'Économie Bruno Le Maire à Matignon ce mardi, en fin de journée, pour un entretien. Le gouvernement souhaite trouver une solution à la hausse des prix du carburant.

 

L'automne dernier, le gouvernement avait déjà annoncé le versement d'une indemnité de 100 euros à 38 millions de personnes (16,6 l'ont pour l'heure effectivement touchée), à laquelle s'ajoute un versement exceptionnel de 100 euros en décembre pour les six millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie, le blocage des prix du gaz et la limitation à 4% de la hausse des prix de l'électricité.

"On ne peut pas dire que l'État n'a rien fait. On a quand même mis 15 milliards sur la table", martèle-t-on à Bercy.

 

Le levier de l'indemnité kilométrique

"Dix centimes d'euro de moins le litre, sur un plein de 50 litres, c'est cinq euros en moins" pour le consommateur, mais "5 milliards" de pertes de recettes fiscales pour l'État, a relevé Bruno Le Maire qui écarte toujours une baisse de la TVA.

Le gouvernement vise donc plutôt l'accompagnement des "personnes qui n'ont d'autre choix que de prendre leur véhicule pour travailler". De sources concordantes au sein de l'exécutif, cela pourrait passer par le relèvement du barème utilisé pour le calcul de l'indemnité kilométrique, qui concerne 2,5 millions de foyers imposés déclarant leurs frais réels.

Une mesure ciblée, qui ne rencontre pas la recommandation du commissaire européen Thierry Breton de verser directement, "vraisemblablement jusqu'à l'été", des "chèques spécifiques" aux "ménages défavorisés".

 

(avec AFP)