Un magnétiseur de Charente-Maritime condamné à 15 ans de réclusion

19 septembre 2022 à 18h59 par Denis LE BARS

Un magnétiseur de Charente-Maritime, accusé de viols et agressions sexuelles par 16 femmes, a été condamné lundi à 15 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de la Dordogne.

15 ans de réclusion pour le magnétiseur de Tonnay-Charente
15 ans de réclusion pour le magnétiseur de Tonnay-Charente
Crédit: archives

Cette peine qui correspond au maximum encouru, est assortie d'un suivi socio-judiciaire de 10 ans, a précisé à l'AFP l'avocat d'une des victimes.

Joël Merland, 76 ans, a été déclaré coupable de l'ensemble des faits qui lui étaient reprochés: viols, tentatives de viols et/ou agressions sexuelles sur 16 femmes.

Ancien chauffeur routier à la retraite, le septuagénaire était devenu magnétiseur bénévole à son domicile de Tonnay-Boutonne, près de Rochefort.

C'est dans sa salle à manger, où les séances avaient lieu, qu'il a commis entre 2012 et 2020 les actes pour lesquels il a été condamné, profitant de son activité pour abuser de ses patientes.

Parmi les plaignantes, une magistrate de la ville de Saintes, en Charente-Maritime. Sa plainte avait entraîné le dépaysement de l'affaire à Périgueux, où l'ensemble des débats se sont tenus à huis clos pendant une semaine.

L'avocate générale avait requis lundi une peine de 10 à 12 ans de prison.

(avec AFP)