Vendredi 13 : dans quel département est-on le plus superstitieux ?

10 mai 2022 à 10h53 par Arnaud Laurenti

À quelques jours du fameux vendredi 13, la Française des Jeux dévoile les résultats d'une étude menée auprès des Français et de ses grands gagnants.

Vendredi 13 : dans quel département est-on le plus superstitieux ?
Crédit: Unsplash

Ne pas passer sous une échelle, paniquer à la vue d'un chat noir qui traverse la rue ou encore jeter du sel derrière son épaule gauche lorsqu'on renverse la salière... Autant de comportements que les Français adoptent avec un brin de superstition. 

 

À l'occasion du vendredi 13 mai, la Française des Jeux (FDJ) dévoile une étude sur les Français et la superstition. Plus d'un tiers d'entre eux seraient notamment prêt à tenter leur chance à un jeu d'argent lors d'un vendredi 13, date symbolique synonyme de chance pour un Français sur cinq.

Plus étonnant, la superstition semble plus marquée chez les moins de 35 ans : plus d'un jeune sur deux (51%) confirme ce sentiment, selon la FDJ. Un sentiment qui davantage partagé par les femmes (41%) que les hommes (27%).

 

Éviter les échelles et toucher du bois

Parmi les croyances populaires les plus répandues, 32% des Français indiquent éviter de passer sous une échelle par superstition, tandis que 23% d'entre eux sont sensibles à l'idée de "toucher du bois" et que 19% possèdent un trèfle à quatre feuilles.

Sur le territoire, c'est en Bretagne que se trouvent le plus grand nombre de superstitieux : 47% des Bretons le reconnaissent, loin devant toutes les autres régions.

Les Pays-de-la-Loire se classent en troisième position des territoires les plus superstitieux.