Finale de Koh-Lanta : pas de gagnant sur fond d'affaire de triche

15 décembre 2021 à 8h08 par Arnaud Laurenti

Aucun gagnant pour Koh-Lanta : la 20e saison de la très populaire émission de téléréalité sur TF1 s'est terminée mardi sans vainqueur, certains participants ayant manqué au code d'honneur du programme en se procurant de la nourriture "en dehors du cadre de jeu".

Koh-Lanta : pas de gagnant pour la 20e édition
Crédit: Capture écran | Twitter

"Ce soir, je ne vais pas procéder au dépouillement" des votes du jury, qui ont été invalidés, et "aucun aventurier ne sera sacré gagnant de cette édition", a annoncé Denis Brogniard, le présentateur star de l'émission.

"Récemment, nous avons eu connaissance de manquements au code d'honneur qui figure dans le règlement du jeu Koh-Lanta (...), nous avons enquêté et nous avons découvert en effet qu'un petit nombre d'aventuriers" étaient parvenus "à récupérer de la nourriture en dehors du cadre du jeu", a-t-il ajouté.

Il s'agit d'une "atteinte à l'équité entre les concurrents" qui a "pu fausser les règles du jeu", a encore indiqué le présentateur.

Il a appelé "à la modération notamment sur les réseaux sociaux".

Les organisateurs ont décidé de verser l'intégralité du gain, soit 100 000 euros, au fonds Pour Bertrand-Kamal, du nom d'un ancien candidat mort d'un cancer du pancréas en 2020, fonds consacré à la recherche sur le cancer du pancréas et porté par la Fondation Arc pour la recherche sur le cancer.

 

Des candidats menacés de mort

Depuis 20 ans, les candidats participant à Koh-Lanta tentent à chaque saison de surmonter des épreuves sur une île déserte où ils sont pourvus du minimum vital et doivent cohabiter pour assurer leur survie.

L'affaire de tricherie avait été révélée le 9 novembre. Lors de l'épisode diffusé ce soir-là, l'un des candidats emblématiques, Teheiura, avait avoué avoir obtenu de la nourriture de l'extérieur, dont un steak-frites, chose strictement interdite par le règlement.

Cette édition rassemblait des candidats qui avaient déjà participé par le passé. Elle a été tournée en Polynésie, d'où est originaire Teheiura, éliminé après son aveu.

La production de Koh-Lanta a par la suite signalé à la justice des menaces de mort visant des candidats sur les réseaux sociaux à cause de cette affaire.

Des signalements au procureur de la République avaient été effectués par la société de production de l'émission Adventure Line Production (ALP).

Le journal Le Parisien avait rapporté que plusieurs candidats avaient eux-mêmes porté plainte. L'une d'entre elles, Coumba, a affirmé avoir été la cible de menaces de mort et d'injures racistes sur les réseaux sociaux.

Selon ALP, les menaces de mort visent en particulier des coéquipiers du Polynésien, accusés à tort par des internautes anonymes de l'avoir dénoncé.

Une émission spéciale pour les 20 ans se déroulera mardi prochain tandis que l'édition 2022 dont le tournage vient de se terminer se tiendra aux Philippines, a annoncé M. Brogniard.

 

(avec AFP)