Indre-et-Loire : la suspicion de pollution écartée à Bléré et La Croix-en-Touraine

7 juillet 2022 à 16h01 par Maëva Bossard

Les résultats d’analyse de SOCOTEC ne révèlent pas de pollution majeure dans les sols à Bléré et La Croix-en-Touraine, en Indre-et-Loire. Les soupçons au regard d’un risque sanitaire sont écartés.

Indre-et-Loire : la suspicion de pollution écartée à Bléré et La Croix-en-Touraine
Crédit: Image d'illustration | Pixabay

Les résultats d’analyse des sols de Bléré sont tombés : il n’y a pas d’urgence sanitaire à déplorer. C’est ce qu’ont affirmé la préfecture d’Indre-et-Loire et l’Agence Régionale de Santé ce mercredi 6 juillet dans un communiqué.

Ces prélèvements faisaient suite à un arrêté préfectoral établi le 22 avril 2022 en raison d’un risque de pollution des sols de la commune de Bléré et La Croix-en-Touraine en Indre-et-Loire. Une teneur de métaux et d’hydrocarbures supérieur aux valeurs de référence avait été détectées dans des prélèvements hors site. Ces derniers avaient été effectués dans le cadre de la réhabilitation de l’ancienne fonderie AUTOCAST située à Bléré et fermée depuis 2009.

Suite à cette découverte, la mairie de Bléré a sollicité les services du bureau d’études SOCOTEC pour réaliser des analyses supplémentaires, par précaution. L’objectif était d’identifier la nature et l’origine de la pollution suspectée.

L’arrêté pris par l’Etat avait également mis en place un périmètre de prévention de 500 m. À l’intérieur de ce dernier, la consommation d’aliments auto-produits – du type fruits et légumes, œufs, viandes de volaille et miel – ainsi que de l’eau des puits et forages domestiques avait été interdite. Cette restriction s’était prolongée jusqu’au 15 juillet au lieu du 15 juin à l’1initial.

SOCOTEC a effectué des prélèvements de sols, des eaux souterraines et des denrées alimentaires a proximité.

 

Des résultats rassurants

Les résultats n’ont pas révélé de risque majeur de pollution, plus particulièrement dans les eaux où aucune teneur ne dépasse les valeurs de référence. Il y a tout de même une légère présence de plomb détectée lors des analyses de denrées alimentaires, notamment dans des légumes racine comme le radis.

Enfin, concernant le prélèvement des sols, SOCOTEC a notifié la présence de plusieurs métaux (cuivre, zinc, plomb) ainsi qu’une teneur en hydrocarbures légèrement supérieurs à la normale.

 

Des recommandations sanitaires pour les habitants de Bléré et La Croix-En-Touraine

Cependant, ces résultats ne suscitent pas l’inquiétude pour autant selon le bureau d’étude. Il s’agit simplement, de mettre en place des recommandations concernant la consommation des denrées alimentaires et les gestes à adopter par précaution.

Il est alors recommandé pour les habitants des communes concernées de se laver les mains après avoir été en contact avec la terre, et de laver les fruits et légumes auto-produits avant de les consommer.