Infos

11 documentaires musicaux à voir sur Netflix

27 mars 2020 à 15h05 Par Mélanie Petit
Découvrez la liste des documentaires musicaux à ne pas louper sur Netflix !
Crédit photo : Archives

De Lady Gaga aux Rolling Stones, en passant par Joe Cocker, les plateformes de streaming regorgent de documentaires musicaux qui retracent la vie de chanteurs illustres. Voici 11 documentaires disponibles sur Netflix qui ont retenu notre attention.

Quand on parle de Netflix, notre première pensée va très souvent aux séries disponibles sur la plateforme. On ne mentionne plus le succès phénoménal de La Casa de Papel, de Stranger Things ou encore d’Elite. Pourtant la plateforme de streaming regorge de nombreux contenus un peu moins populaires mais tout aussi palpitants. Les documentaires musicaux en font partie.

Pour y remédier, nous avons sélectionné 15 documentaires musicaux à voir sur Netflix. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il y en a pour tous les goûts !

What We Started

What We Started n’est pas une production Netflix, mais cela ne l’en rend pas moins interéssant. Réalisé par Bert Marcus et Cyrus Saidi, ce documentaire retrace les coulisses de l’univers de la musique électronique.

Pendant un peu plus d’une heure et demie, le spectateur est plongé dans les carrières de Carl Cox et Martin Garrix.

Loin de s’arrêter à ces deux DJs, « What We Started » part également à la rencontre de David Guetta, Afrojack, Moby, Steve Angello ou encore Ed Sheeran et Usher.

Par le biais d’interviews, ce documentaire retrace près de trois décennies de musique électronique.

 

Gaga: Five Foot Two

Lady Gaga comme vous ne l’avez jamais vue. Voilà la promesse de ce documentaire Netflix. Pendant une heure et quarante minutes, nous sommes plongés dans la vie de la star de la pop au moment de la création de son album « Joanne » paru en octobre 2016.

Entre confessions et préparation pour le live à la mi-temps du Superbowl, ce documentaire se focalise sur les angoisses physiques et émotionnelles de la chanteuse.

 

Miss Americana

Ce documentaire que l’on doit à Netflix avait déjà beaucoup fait parler avant même sa sortie. Pour la simple et bonne raison qu’il a bien failli ne jamais voir le jour. Il s’est en effet retrouvé en plein milieu du conflit qui opposait Taylor Swift à son ancien label. Fort heureusement pour les fans, la chanteuse a pu obtenir gain de cause et le documentaire est donc sorti le 1er Février de cette année.

Entre images qui retracent sa carrière, vidéos de ses performances lives et confessions face caméra, « Miss Americana » est surtout un documentaire sur l’émancipation de Taylor Swift et de sa recherche constante du perfectionnisme.

Ce film de près d’une heure et demie est aussi l’occasion de découvrir les coulisses de la création de son tout dernier album, « Lover », et notamment de sa chanson « Me ! » en collaboration avec Brendon Urie, le chanteur de Panic ! At the Disco.

 

Nekfeu - Les Étoiles Vagabondes

C’est la touche française de cette sélection ! Ce documentaire surprise a accompagné la sortie de l’album éponyme du rappeur en Juin dernier. 

Construit en 6 chapitres, ce film poétique nous emmène aux quatre coins du monde dans une quête d’inspiration musicale. Plongé dans les coulisses de l’écriture de cet album, Nekfeu nous ouvre les portes de son intimité et se dévoile à fleur de peau, éreinté par le succès de ses deux précédents opus.

Rolling Thunder Revue : A Bob Dylan Story by Martin Scorsese    

Pour ce documentaire, Netflix s’est associé à nul autre que Martin Scorsese. Pendant plus de deux heures et vingt minutes, le célèbre réalisateur revient sur l’une des tournées mythiques de Bob Dylan : la « Rolling Thunder Revue ».

Direction l’Amérique de 1975 avec un Bob Dylan, alors âgé de 34 ans, qui sillonne les routes pour jouer dans des petites salles. Cette tournée est l’occasion de partir à la rencontre de nombreuses figures du moment : Joan Baez, Kinky Firedman, Bob Neurwirth, Roger McGuinn ou encore Ramblin’ Jack Elliott.

Pour ce documentaire, Martin Scorsese mélange la fiction à la réalité. C’est ainsi que l’on peut y voir une Sharon Stone jouer une version d’elle-même totalement fictive.

Ne reste au spectateur qu’à deviner quelle partie du documentaire est réelle et quelle partie sort tout droit de l’imagination de Scorsese.

  

What happened, Miss Simone?

Avec un titre directement inspiré d’une citation de Maya Angelou, « What happened, Miss Simone ? » est un documentaire qui retrace le parcours de Nina Simone, légende du blues et de la soul.

Pendant plus d’une heure quarante, Liz Garbus compile les images d’archives pour dresser un portrait d’une chanteuse militante passionnée des droits civiques et véritable icône du Black Power.

De son ascension aux dernières années de sa vie, ce documentaire est la synthèse du parcours incroyable d’une artiste hors-norme.

 

The Rolling Stones : Olé Olé Olé, A trip across Latin America 

Produit par les Rolling Stones eux-mêmes, ce documentaire retrace l’un des moments les plus marquants de leur carrière : leur tournée en Amérique du Sud. 10 dates d’une tournée exceptionnelle qui s’achève à Cuba, ville où aucun autre groupe de rock n’avait encore joué.

Des images sublimes de leurs prestations lives côtoient des moments plus intimes où les sud-américains confient leur amour d’une musique longtemps bannie par la dictature.

En résulte un documentaire d’une heure quarante qui séduira sans nul doute les fans du groupe.

 

 

Whitney: Can I Be Me

Signé Nick Broomfield, ce documentaire revient sur la vie de la star de la pop Whitney Houston. Enfance, carrière, relations, addictions… L’essentiel de la vie de la chanteuse est passé au peigne fin pendant une heure quarante.

Le début sonne comme une fin puisque nous sommes directement projetés au 11 Février 2012, date à laquelle Whitney Houston est retrouvée inanimée.

C’est essentiellement à partir d’images d’archives et d’interviews de ses proches que ce documentaire remonte le temps pour retracer le destin tragique de celle que l’on a longtemps appelée « The Voice » 

 

Miles Davis : Birth of the Cool

Ce documentaire tire son nom de l’un des albums de la légende du jazz Miles Davis.

Compositeur, musicien visionnaire, pionnier du jazz moderne, personnification du « cool », ce documentaire dépeint un homme et un artiste qui a longtemps cassé les codes pour atteindre le statut de monument de la musique.

  

Joe Cocker: Mad Dog with Soul

D’une petite scène qu’il partage avec son frère alors qu’il n’a que 12 ans jusqu’à son concert d’anthologie à Woodstock, une vie entière s’est écoulée pour ce monstre du blues. Joe Cocker a longtemps attendu avant de connaître le succès. Et sa carrière, en dents de scie, connaîtra elle aussi des hauts et des bas.

C’est tout cela que « Joe Cocker : Mad Dog with Soul » aborde pendant une heure et demie : une vie tumultueuse, une ascension et pas mal d’addictions.

Entre images d’archives et témoignages, ce documentaire dresse le portrait de l’homme et de l’artiste qui reste l’une des voix soul les plus marquantes du XXème siècle.

 

 

Le Club des 27

« Le Club des 27 » est un documentaire qui dénote un peu dans cette sélection. Loin de s’attarder sur la carrière des artistes, c’est plutôt sur leur mort que ce documentaire se focalise.

Entre 1969 et 1971, de nombreux artistes emblématiques du rock et du blues décèdent alors qu’ils étaient tous âgés de 27 ans. Le surnom du « Club des 27 » s’impose alors dans les esprits. Le suicide de Kurt Cobain en 1994 et le décès d’Amy Winehouse en 2011 ont fait renaître cette fascination pour ces destins tragiques.

Ce documentaire d’une heure et dix minutes propose de redécouvrir les circonstances de la mort de Jimi Hendrix, Jim Morrison, Janis Joplin, Brian Jones, Kurt Cobain et Amy Winehouse, tous âgés de 27 ans au moment de leur décès.