Affaire Troadec : vers un procès avant l'été ?

14 décembre 2020 à 7h52 par Arnaud Laurenti

Selon Presse Océan, le procès d'Hubert Caouissin et Lydie Troadec pourrait débuter le 22 juin prochain à Nantes, pour une durée de 3 semaines.

ALOUETTE
Crédit: Capture écran | Google Maps

Le procès du meurtrier présumé de la famille Troadec, assassinée chez elle à Orvault en 2017, et de sa compagne devrait s'ouvrir avant l'été aux assises de Loire-Atlantique, selon le journal Presse Océan.

D'après le quotidien, le procès pourrait s'ouvrir le 22 juin 2021 pour s'achever trois semaines plus tard, le 9 juillet.

Hubert Caouissin est poursuivi pour "crime suivi de crimes", tandis que Lydie Troadec est accusée de "recel de cadavre et modification des lieux d'un crime".

D'Orvault à Pont-de-Buis

Dans la nuit du 16 au 17 février 2017, Hubert Caouissin se serait rendu à Orvault, dans la maison de son beau-frère, Pascal Troadec. Le meurtrier présumé a évoqué une histoire d'or familial volé et soupçonnait son beau-frère d'avoir récupérer le trésor. 

Selon ses déclarations, Hubert Caouissin aurait été surpris par son beau-frère, qu'il aurait désarmé et tué avec un pied-de-biche, avant de frapper à mort sa femme et ses deux enfants. Le meurtrier présumé aurait ensuite chargé les corps dans le coffre de la voiture du fils avant de tenter de s'en débarasser dans sa ferme du Finistère, à Pont-de-Buis.

L'instruction du dossier n'a pas retenur la préméditation du passage à l'acte pour Hubert Caouissin, mais il encourt malgré tout la réculision criminelle à perpétuité.