Angoulême : les surveillants de la prison manifestent après l'agression d'un collègue reconnu dans la rue

9 décembre 2019 à 8h25 par Arnaud Laurenti

Une quarantaine de surveillants se sont rassemblés devant la prison d'Angoulême ce lundi matin pour manifester leur soutien à leur collègue agressé samedi matin, après son service.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le surveillant agressé samedi a été pris à parti par un groupe d'individus. L'un d'eux, un ancien détenu de la maison d'arrêt d'Angoulême, l'aurait reconnu. Souffrant de contusions et de plusieurs fractures, le surveillant a reçu 9 jours d'incapacité totale de travail.

Les agresseurs en fuite

L'agression s'est déroulée samedi matin, devant la boulangerie où le surveillant était venu acheter son pain après son service. Tout est parti d'un banal accrochage : une voiture a percuté le véhicule du surveillant, arrachant son rétroviseur. C'est en sortant pour faire le constat que le gardien a été reconnu par l'un des occupants de l'autre véhicule, un ex-détenu. Les choses se sont rapidement envenimées, et un troisième véhicule, transportant des amis de l'ex-détenu, a rejoint le groupe. Le surveillant a été agressé alors qu'il tentait de rejoindre sa voiture, et roué de coups.

Une enquête a été ouverte. Les agresseurs étaient toujours en fuite dimanche.