Bretagne : le port du masque obligatoire à Brest et Quimper

14 octobre 2020 à 5h52 par Marie PIRIOU

C’est une décision prise par le Préfet du Finistère après la publication des derniers chiffres du Covid-19 : le port du masque va devenir obligatoire à Brest et Quimper à partir de jeudi.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Emmanuel Macron pourrait annoncer de nouvelles mesures pour faire face à la propagation du coronavirus ce mercredi soir. Le Chef de l’Etat répondra à une interview sur TF1 et France 2. Mais le Préfet du Finistère, Philippe Mahé, a souhaité prendre des mesures dès à présent. Le département a connu une multiplication par trois de son taux d’incidence depuis la mi-août, "passant de 16,3 cas pour 100 000 habitants à 53,5 cas pour 100 000 habitants, avec aujourd’hui un taux d’incidence particulièrement élevé chez les jeunes de moins de 25 ans et chez les personnes âgées de plus de 66 ans, susceptibles de développer des formes graves de la maladie", selon le communiqué de la Préfecture.

Port du masque obligatoire à Brest et Quimper

Brest Métropole est la plus touchée, avec un taux d’incidence qui augmente fortement depuis plusieurs semaines, pour atteindre aujourd’hui 85,07 cas pour 100 000 habitants. Le territoire de Quimper Bretagne occidentale connaît également une augmentation régulière de son taux d’incidence, avec 39,89 cas pour 100 000 habitants et un taux supérieur à 50 pour la seule ville de Quimper. 

C’est pour faire face à cette évolution défavorable des indicateurs épidémiologiques que le préfet du Finistère, Philippe Mahé, en concertation avec les maires de Brest et Quimper et après avis du directeur général de l’agence régionale de santé Bretagne, a pris une nouvelle série de mesures visant à renforcer la lutte contre la diffusion du virus covid-19. A partir de jeudi, à 8h, le port du masque devient obligatoire pour toute personne de 11 ans et plus (sauf pratique d’une activité physique ou sportive) sur l’ensemble du territoire des villes de Brest et Quimper, à l’exception des zones les moins densément peuplées.

Les zones où l’obligation de port du masque de protection ne s’applique pas

A Quimper :
. zones situées au nord du boulevard de la pointe du van ;
. zones situées à l’ouest de l’avenue de Kerrien : Kercaradec ;
. zones situées à l’est de la route nationale 165 ;
. zones situées au sud de l’axe constitué de l’avenue de la plage des Gueux et des routes départementales 34, 783A et 365.

A Brest :
. zones situées au nord de la route de Roch Glas : Prat Ar Garguic, Poulfouric, Sallégallé, Traon Bihan et Keranchoasen ;
. zones situées à l’ouest de la route départementale 205 : Kerléo, Lanninguer et L’Arc’Hantel ;
. zones situées à l’ouest de la route de Saint-Anne-du-Portzic : Le Cosquer.

Bars et restaurants doivent fermer plus tôt à Brest

Le Préfet a pris une autre mesure à Brest : l’horaire de fermeture des débits de boissons est avancé à minuit (au lieu d’1 heure) et celui des restaurants à 1 heure du matin (au lieu de 3 heures). Ces mesures sont applicables jusqu’au 31 octobre 2020, date à laquelle le préfet du Finistère examinera la situation sanitaire du département.

Amende

Le non-respect de l’obligation du port du masque constitue une infraction susceptible d’être punie d’une contravention de 4e classe de 135 euros. La violation de l’obligation du port du masque à nouveau constatée dans un délai de quinze jours constitue une contravention de 5ème classe punie d’une amende de 200 euros. En cas de violation à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, les nouveaux faits constituent un délit puni de six mois d’emprisonnement et de 3 750 euros d’amende.