Délinquance : Des policiers réclament des renforts aux Sables d’Olonne

28 juin 2021 à 14h45 par Antoine Judit

Ce week-end, des policiers et des pompiers ont été agressés par des groupes de jeunes venus de quartiers de La Roche-sur-Yon, de Cholet et d’Angers. Ils réclament plus de moyens pour la saison estivale.

ALOUETTE
Le remblai des Sables d'Olonne
Crédit: Capture d'écran | Maps

Le syndicat Alliance police Vendée réclame "le renfort en urgence d’une compagnie de CRS pour la saison estivale" face à l’augmentation de la violence en saison. Toujours selon le syndicat, le trafic de drogue est en pleine explosion en Vendée et en particulier aux Sables d’Olonne). Alliance affirme que sans renforts "les conséquences seront désastreuses pour la population."

"On va niquer les pompiers" 

Ce week-end, des policiers et des pompiers ont été pris à parti par un groupe d’une centaine de jeunes. Dans la nuit de samedi à dimanche, les pompiers ont même été agressés alors qu’ils prodiguaient des soins à une personne en état critique. "On va niquer les pompiers," a-t-on notamment pu entendre sur place. Les pompiers qui ont dû soigner la victime 200 mètres plus loin.

Trop peu d'effectif en saison

Il en est de même pour les policiers. Face à un groupe d’une centaine de délinquants provenant de cités de La Roche-sur-Yon, Cholet, Angers et bien sûr quelques Sablais, les huit (puis cinq à partir de 1h) membres des forces de l’ordre ne pouvaient pas intervenir convenablement. Deux individus ont été interpellés.

Toujours selon Alliance, "ces personnes se réunissent en nombre depuis début juin sur le remblai. Le trafic de drogue n’est même plus dissimulé, les policiers ne pouvant pas intervenir, faute de moyens."

Intervention saluée par Alliance

Pour contester l’interpellation de leur ami, un groupe a dégradé une porte de hall d’un immeuble de la rue Commines.

Le syndicat Alliance a salué "les collègues qui sont intervenus ce week end. Sans leur professionnalisme et leur efficacité, ces interventions auraient pu terminer de manière dramatique."