Des caméras piétons chez les pompiers du Maine-et-Loire

19 décembre 2019 à 14h01 par Denis Le Bars

La préfecture du Maine-et-Loire vient de l'annoncer. "Face aux agressions de sapeurs-pompiers en intervention" le SDIS met en place un dispositif expérimental.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Face à la montée des agressions dont sont victimes les sapeurs-pompiers du Maine-et-Loire, la préfecture a décidé de mettre en place des caméras piétons dès ce week-end. Il s’agit d’un dispositif expérimental, qui, pour l’instant, ne concerne que le centre de secours principal de l’Académie d’Angers.  Ce centre a été doté de 3 caméras.

Le mode opératoire

Comme l’indique la préfecture du Maine-et-Loire , « ces caméras seront portées lors des interventions de secours, afin de prévenir les passages à l’acte, et, si cela s’avère nécessaire, collecter les preuves pour identifier les auteurs d’agressions verbales ou physique » de sapeurs-pompiers. Le décret signé en juillet dernier précise que le droit au tournage ne s’applique pas en pareil cas. Par ailleurs, les images seront conservées pendant six mois. Leur accès est strictement protégé.

Les agressions de pompier en forte hausse

Dans le département, les agressions de sapeurs-pompiers ont lieu autant en milieu urbain que rural. Depuis le début de l’année, 170 pompiers ont été agressés verbalement ou physiquement. 48 plaintes ont été déposées, contre 18 sur l’ensemble de l’année 2018.

Selon les résultats d’une étude publiée mercredi, les agressions de sapeurs-pompiers ont augmenté de 21 % en 2018, par rapport à 2019, sur l’ensemble du pays. La plus forte hausse est enregistré en Pays-de-la-Loire, dont fait précisément partie le Maine-et-Loire. Dans la région, la progression est de 146 % !