Disparition : la dessinatrice nantaise Claire Bretécher est décédée

11 février 2020 à 11h24 par Alexandrine DOUET

Le monde du 9e Art est en deuil après l'annonce de la disparition de la créatrice des "Frustrés" et du personnage d' "Agrippine".

ALOUETTE
Couverture de l'album "Agrippine et l'ancêtre" sorti en 1998.
Crédit: Éditions Dargaud

La nantaise Claire Brétécher, illustratrice et auteure de bande dessinée humoristique est décédée à l'âge de 79 ans. Ce sont les éditions Dargaud qui ont annoncé la triste nouvelle sur leur compte Twitter.

Des collaborations avec "Spirou", "Pilote" et 'Le Nouvel Observateur"...

C'est à l'âge de 19 ans que Claire Brétécher décide de quitter la ville de Nantes pour aller s'installer à Paris, au coeur du quartier Montmartre. Elle commence par enseigner les arts plastiques en lycée tout en proposant ses dessins à de nombreuses publications. Dans les années 60, elle fait petit à petit son entrée dans le monde très masculin de l'illustration en collaborant d'abord avec des titres de la presse jeunesse, du "Journal de Tintin"  à "Spirou" en passant par le titre "Record". Elle rejoint ensuite l'équipe du journal "Pilote" en 1969 puis participe en 1972 à la création de "L'Écho des Savanes" journal réputé pour son humour corrosif. Claire Brétécher collabore ensuite avec "Le Nouvel Observateur" et créé "Les Frustrés", des histoires qui caricaturent la société de l'époque, en abordant de nombreux thèmes tels que la médecine, la maternité ou encore le tourisme. À la fin des années 80 elle crée le personnage emblématique d'Agrippine. 9 albums (de 1988 à 2009) retracent les tribulations de cette adolescente pourrie gâtée issue de la bourgeoisie parisienne, en pleine crise existentielle. 

Claire Brétécher fait partie des rares femmes à avoir reçu le Grand Prix du Festival de la bande dessinée d'Angoulême (1982). Son oeuvre impressionnante avait fait l'objet d'une rétrospective au Centre Beaubourg en 2015.