Festival de Poupet : « C’est plus une saison d’été qu’un festival »

1er juillet 2019 à 10h07 par Thomas Seillier

La 33e édition du festival de Poupet démarre ce lundi 1 juillet. Près de 80 000 spectateurs sont attendus à Saint-Malo-du-Bois en Vendée, jusqu’au 19 juillet et la soirée de clôture « Poupet déraille XXL ». Quatorze dates, une pléiade d’artistes, d’Angèle à Joan Baez, sont programmées.

ALOUETTE
Poupet démarre ce lundi jusqu'au 19 juillet et sa soirée de clôture aux 18 000 festivaliers Poupet d
Crédit: Poupet 2018 - Frédéric Flaire

« Ceux qui sont venus veulent revenir, et tous ceux qui ne sont pas encore venus veulent passer par là », à l’heure d’évoquer la 33e édition de Poupet, Philippe Maindron a le sens de la formule. Fête de village créée en 1987 à l’origine, Poupet est aujourd’hui un festival étalé sur plusieurs jours, du 1er eu 19 juillet pour ce cru 2019. « C’est plus une saison d’été qu’un festival », précise le père fondateur du festival.

Incroyable aussi la programmation. Thiéfaine, Therapie Taxi, Clara Luciani, Zazie, Marc Lavoine, Angèle, Feder, Scorpions… et la légende Joan Baez en tournée d’adieu, le festival de Poupet propose dans l’écrin du théâtre de verdure à Saint-Malô-du-Bois une programmation ultra complète et éclectique. « On en a pour tout le monde, les grands écarts c’est notre marque de fabrique et ce qui fait notre succès », explique Thomas Maindron, programmateur du festival.

Record du monde de galoches

Entre les Vieilles Charrues et les Francofolies, Poupet attend près de 80 000 festivaliers pour cette édition 2019. Véritable temps fort et marque de fabrique du festival, la soirée de clôture  « Poupet déraille XXL volume 2 » a permis d’écouler 18 000 places en moins d’une semaine sans que la programmation soit connue. « Les gens se prennent au jeu, beaucoup font toutes les dates,  c’est incroyable » se réjouit Philippe Maindron.

L’occasion de faire la fête et d’entrer dans l’histoire. Après le record du monde de la traditionnelle danse de la brioche l’an passé, le festival de Poupet se lance pour défi lors de la soirée de clôture (le 19 juillet) d’atteindre le record du monde de roulage de galoches sur le tube du générique du film « La boum » avec Richard Sanderson et les 8.000 couples présents. Preuve s’il en est que Poupet, reste une expérience unique à vivre. 

Du lundi 1er au vendredi 19 juillet, au Théâtre de verdure, à Saint-Malô-du-Bois, et à la clairière du Bois-Chabot, à Saint-Laurent-sur-Sèvre (Vendée). Billets toujours disponibles. Renseignements : www.festival-poupet.com