Grand Angoulême lance la chasse aux panneaux publicitaires

6 janvier 2020 à 8h40 par Arnaud Laurenti

L'Agglo a décidé de réduire le nombre de panneaux publicitaires géants afin de limiter la pollution visuelle.

ALOUETTE
Crédit: DR

Selon quotidien Charente Libre, le GrandAngoulême a établi de nouvelles règles : 50 à 75% des panneaux publicitaires "géants" pourraient disparaître.

Mise en application en juillet 2020

Le nouveau Règlement local de publicité intercommunal devrait entrer en vigueur l'été prochain après une consultation des 38 communes concernées et une enquête publique prévue courant avril. Le dispositif prévoit de limiter l'affichage de publicités géantes : 300 panneaux de plus de 7 m² sont concernés. Les panneaux ne devront pas dépasser les 8 m² (certains atteignent aujourd'hui les 12m²) notamment aux abords des voies ferrées. Le quotidien explique que l'Agglo a dû négocier avec la SNCF afin d'augmenter la distance entre les panneaux aux abords des rails à 150 m, contre 50 m actuellement. 

Quatre zones ont été définies, avec des règles d'application différentes, dans une logique de lutte contre la "pollution visuelle". L'Agglo voit en revanche d'un bon oeil le développement des totems (comme aux abords des enseignes automobiles). Le Règlement prévoit également une obligation d'extinction des publicités et enseignes lumineuses le soir et la nuit, de 21h à 7h du matin.

Les nouvelles règles s'accompagnent d'un volet coercitif : les contrevenants s'exposent à des amendes de 150 € à 250 € par jour. Les propriétaires d'enseignes et les afficheurs auront 2 ans pour se mettre en conformité à compter de l'entrée en application du dispositif.