Grande répétition avant le Vendée Globe

3 juillet 2020 à 4h11 par Denis Le Bars

Une vingtaine de skippers prennent ce week-end le départ de la Vendée-Arctique-les-Sables-d'Olonne, à Port Olonna.

ALOUETTE
Le Charal de Jérémie Beyou, l'un des favoris
Crédit: Gauthier Lebec -Charal

Un galop d'essai grandeur nature. Voilà la façon dont on peut qualifier cette course à la voile dont le départ sera donné samedi des Sables d'Olonne. Pour une partie des 20 skippers en lice, cette course organisée à quatre mois du Vendée Globe permettra de peaufiner la préparation de leurs monocoques. Ce sera le cas notamment de Jérémie Beyou avec son Charal.  Pour quatre d'entre eux, ce raid mené dans l'Atlantique Nord servira de parcours de qualification pour le tour du monde en solitaire. 

Un triangle dans l'Atlantique Nord 

La Vendée-Arctique-les-Sables-d'Olonne (ou VALSO) a été organisée par l'IMOCA (l'Association de gestion des courses de monocoques 60 pieds) dans le but de pallier notamment l'annulation d'autres courses préparatoire. Il s'agira de la première édition. Les marins quitteront port Olonna pour mettre le cap au nord. Ils longeront les côtes irlandaises avant d'atteindre l'Islande. Ils devront alors virer pour prendre la direction du sud vers les Açores, puis vers la côte vendéenne pour rejoindre les Sables d'Olonne. Selon les pronostics le parcours s'effectuera en une dizaine de jours. 

Le futur vainqueur du Vendée Globe au départ ?

Parmi les favoris de cette première édition, Le Finistérien Jérémie Beyou, le Gallois Alex Thomson ou encore le nordiste Thomas Ruyant. Mais pour eux l'objectif reste bien le Vendée Globe. A moins de 130 jours du départ du tour du monde, ces derniers passeront d'ailleurs une partie de leur course à surveiller le comportement des autres monocoques. 

Carte VALSO.PNG (109 KB)