Île de Ré : Une surveillante prise en otage par le prisonnier "le plus ingérable de France"

17 octobre 2019 à 13h41 par Gabriel Macé

Ce mercredi, au pénitencier de Saint-Martin-de-Ré, un prisonnier a pris en otage pendant deux heures une surveillante pénitentiaire.

ALOUETTE

Un prisonnier atypique

Rachide Boubala, 43 ans, est l’un des détenus les plus célèbres dans les prisons françaises. Il est surnommé le prisonnier « le plus ingérable de France ». Déjà transféré cent fois, il avait pourtant été condamné à seulement trois ans de prison… en 1996.

À cause de nombreuses condamnations pour des faits perpétrés en prison, il n’est pas sorti en 1999… et il n’est toujours pas dehors vingt ans plus tard !

Pour le moment, il n’est libérable qu’en 2038, mais les faits de ce mercredi pourraient repousser encore cette date.

Le déroulé des faits

Vers 14h30, ce mercredi 16 octobre, quand Rachide Boubala a appris le rejet d’une de ses demandes de formation, il se serait précipité dans le gymnase en sachant que la monitrice de sport y était seule. Il l’aurait ensuite enfermée dans un bureau en la menaçant « de prendre pour les autres ». Le prisonnier se serait finalement ravisé et il aurait regagné tranquillement sa cellule. C’est là-bas que les surveillants l’ont arrêté pour le conduire au quartier disciplinaire.

La surveillante pénitentiaire est traumatisée. Elle « en est déjà à deux agressions cette année » selon les syndicats Ufap et FO pénitentiaire.