Immobilier : Angers et Brest attirent les acheteurs, pas Bordeaux…

22 octobre 2019 à 8h24 par Clovis Canivenc

Dans un baromètre mesurant le nombre d’acheteurs par annonce, Angers et Brest sont parmi les villes les plus attractives de France. En revanche, Bordeaux attire beaucoup moins les acheteurs.

ALOUETTE
Angers est la ville où la tension immobilière a le plus augmenté sur un an.
Crédit: Archives

Quelles sont les villes qui attirent le plus les acheteurs ? Et celles qui les attirent moins ? Le baromètre Se Loger pour Capital de la tension immobilière, qui mesure le nombre d’acheteurs par annonce, apporte une réponse.

Angers, Brest, Tours attirent…

Le Grand Ouest attire visiblement les potentiels acheteurs. Dans le top 5 des villes qui ont la cote, on retrouve Angers (0,90 acheteurs par annonce ; + 110% sur un an), Brest (0,39 ; + 97%) et Tours (0,64 ; + 65%). Des villes qui restent malgré tout en-dessous d’un acheteur par annonce, ce qui signifie que les prix sont sur une tendance à la baisse.

Bordeaux délaissé…

A Bordeaux, la tension immobilière a fortement chuté sur l’année. La préfecture de Gironde compte 25% d’acheteurs en moins (0,46 acheteurs par annonce). C’est la chute la plus importante de ce classement, et pourtant Bordeaux est souvent considéré comme une des villes où il fait bon vivre en France. Récemment, la commune du Sud-Ouest était classée parmi les plus propices à l’utilisation du vélo au niveau mondial.

Bordeaux.jpg (645 KB)

A Nantes et Rennes, la tension est forte

C’est logiquement dans les plus grandes villes que les acheteurs doivent jouer des coudes pour trouver un bien immobilier. A Nantes (1,24 acheteurs par annonce) et Rennes (0,98), il n’est pas toujours évident de trouver un logement. Mais les deux métropoles de l’Ouest restent bien en deçà de Lyon (2,90) et Paris (2,73), où les prix devraient continuer d’augmenter avec une telle demande.

Dans l’autre sens, certaines villes manquent d’acheteurs, comme Le Mans (0,24), et les prix devront forcément être revus à la baisse dans les prochains mois.

Le Mans.jpg (399 KB)