L’eau est d’excellente qualité dans 75% des plans d’eau d’Indre et d’Indre-et-Loire

10 juillet 2020 à 4h00 par Bastien Bougeard

L’agence régionale de santé a passé en revue la qualité des eaux de baignades en Centre-Val de Loire. En Indre et en Indre-et-Loire, la qualité de l’eau est jugée excellente dans plus de trois-quarts des plans d’eau. 

ALOUETTE
Crédit: FlickR

Il fait bon de se baigner en Touraine et dans l’Indre. C'est la conclusion que l’on peut tirer en lisant le bilan de la qualité des eaux publiés par l’Agence régionale de santé du Centre-Val de Loire.

Détecter des cyanobactéries

Ce bilan a été établi sur la base d’analyse bactériologique menée dans les plans d’eaux naturels ouvert à la baignade. Le but étant d’y déceler d’éventuelle bactéries, les plus connues sont les cyanobactéries, qui peuvent rendre malade hommes et animaux. En 2019, un chien était mort en s’abreuvant dans une rivière où des cyanobactéries s’étaient développées suite à des épisodes de forte chaleur. Néanmoins, le bilan est très bon pour les départements de l’Indre et d’Indre-et-Loire.

Trois quarts des plans d’eau sont d’excellente qualité

Sur les 25 plans d’eaux que comptent les deux départements, 19, soit 75 %, d’entre eux ont une d’excellente qualité. Il s’agit des plans d’eaux de Bourgueil, Hommes Monnaie, l’Île-Bouchard, Château-la-Vallière, Monnaie, Chemillé-sur-Indrois, Sainte-Catherine-de-Fierbois (réservé au camping), Villentrois, Luçay-le-Mâle, Saint-Genou, Mézières-en-Brenne, Châteauroux, Chaillac, Pouligny-Notre-Dame, Baraize, Cuzion, Saint-Plantaire et Éguzon-Chantôme. La qualité de l’eau est jugée suffisante au Pêchereau. Elle est même bonne au Lurais, à Barou et au Menoux. Pour ce qui est du plan d’eau de Bléré, aucun label n’est attribué, car il a ouvert en 2016.