Laval : trois ans de prison pour le prévenu qui avait ouvert le feu dans le bureau d'un juge du Mans

3 octobre 2019 à 5h51 par Arnaud Laurenti

L'homme avait tenté de s'emparer de l'arme d'un policier, provoquant un tir. Par chance, personne n'avait été blessé.

ALOUETTE
Crédit: Archives

Le juge du Mans a sans doute eu quelques sueurs froides : un homme a tenté le 4 septembre dernier de s'emparer de l'arme d'un policier, provoquant un tir dont la balle a fini dans une plinthe.

Trois ans de prison et maintien en détention

Le prévenu de 55 ans était présenté devant le magistrat qui venait de décider son placement en détention après sa garde à vue pour agression sexuelle sur mineur. L'homme avait alors tenté de prendre l'arme du policier de son escorte et alors que l'arme était toujours dans son étui, avait tiré en vociférant des menaces de mort. La balle était passée tout près de son avocate et du greffier, toujours choqué un mois après les faits.

"Pour moi, le temps s'est arrêté. Je ne savais pas si j'étais mort ou blessé", a déclaré ce dernier à l'audience mercredi, à Laval.

Le juge avait lui rapidement quitté les lieux pour alerter les secours.

Le ministère public réclamait cinq ans de prison, relevant le parcours criminel important du prévenu, déjà condamné en 1996 pour tentative de meurtre sur un mineur.