Loches : le mystère persiste autour de Ludovic Sforza

31 janvier 2021 à 8h05 par Bastien Bougeard

La deuxième tranche de fouilles pour retrouver les ossements de Ludovic Sforza est terminée depuis une semaine à Loches dans la collégiale Saint-Ours. Des analyses scientifiques doivent être menées pour savoir s’il s’agit de l’ancien duc de Milan.

ALOUETTE
L'ancien mécène de Léonard De Vinci est il bien enterré à la collégiale Saint-Ours de Loches ?
Crédit: Daniel Jolivet - Wikimedia

L’énigme Ludovic Sforza est en passe d’être résolue. Les fouilles qui ont démarré fin octobre au sein de la collégiale Saint-Ours pour tenter de retrouver les ossements de l’ancien Duc de Milan et mécène de Léonard de Vinci.

Des os et des dents à analyser

Après six semaines de fouilles, les archéologues pensent avoir mis la main sur des ossements qui pourraient être ceux de Ludovic Sforza. « Si nous nous en tenons aux archives, nous avons mis la main sur ses ossements » souligne Pierre Papin qui a dirigé les fouilles. Néanmoins, il est scientifiquement impossible de confirmer l’identité. De nouveaux examens vont être pratiqués dans trois laboratoires français. Des analyses sur les os et les dents vont notamment être menée pour établir l’identité.

Résultats attendus pour l’été au plus tard

Toutes ces analyses vont prendre du temps et les résultats sont attendus pour le printemps ou l’été. Des analyses qui vont peser lourd selon Pierre Papin : « L’objectif, c’est aussi de savoir si Ludovico Sforza a vraiment été enterré à Loches. Les archives dont nous disposons datent de plusieurs années, même plusieurs siècles après la mort de Ludovic Sforza. Nous allons donc voir si c’est une réalité ou si la littérature a construit un mythe ». Affaire à suivre.