Loches : une enquête ouverte pour homicide involontaire après l'accident entre deux aéronefs

10 octobre 2020 à 19h05 par Bastien Bougeard

L'enquête a démarré à Loches après que deux aéronefs se soient écrasés dans l'après-midi du 10 octobre. 5 personnes y ont perdu la vie. Le procureur de la répubique de Tours a ouvert une enquête pour homicide involontaire.

ALOUETTE
Crédit: Archive

Que s'est-il passé l'après-midi du 10 octobre à Loches ? Deux aéronefs, un ULM et un avion de tourisme, se sont écrasés après s'être percutés au-dessus du rond-point de Perrusson. "La raison de ce télescopage sont encore inconnues" nous précisait ce samedi soir le procureur de la république de Tours Grégoire Dulin qui s'est rendu sur place avec le sous-préfet de Loches et la maire de la ville Marc Angenault.

Une cellule médico-psychologique activée

Le procureur de la République a ouvert une enquête pour homicide involontaire. Elle a été confiée à la section de recherche des transports aériens de Roissy ainsi que la compagnie de gendarmerie des transports aériens de Brest et le groupement de gendarmerie d'Indre-et-Loire. Une cellule médico-psychologique a été également activée pour les proches et familles des victimes. Ces dernières étaient âgées de 28 à 75 ans. Les passagers et pilotes de l'avion et de l'ULM n'avaient aucun lien de parenté entre eux. Des enquêteurs du Bureau d'Enquêtes et d'Analyses étaient également attendus sur place ce samedi.

Une enquête difficile

Les deux avions se sont écrasés à 500 mètres l'un de l'autre. L'ULM, qui avait décollé de Châtellerault avec deux personnes à son bord, s'est écrasé sur la clôture d'un pavillon. L'avion de tourisme, qui transportait trois personnes a terminé dans une zone semi-boisée. "La carcasse de l'avion a été localisée par l'hélicoptère du SAMU. Elle est prise dans des branches d'arbres. "Deux corps ont été localisés, nous sommes à la recherche de la troisième personne présente à bord" nous a indiqué le procureur de la République de Tours.