Infos

Mort de Steve Maia Caniço : Le teknival hommage s’ouvre ce week-end dans le Nord-Ouest

11 octobre 2019 à 15h30 Par Clovis Canivenc
Le monde de la Free Party va rendre hommage à Steve Maia Caniço ce week-end.
Crédit photo : Erwan Corre - CC By SA

C’est ce week-end que doit se dérouler le teknival en hommage à Steve Maia Caniço, disparu à Nantes le soir de la fête de la musique. Le lieu est toujours inconnu.

Annoncé depuis le début du mois d’août, le teknival en hommage à Steve Maia Caniço va bien avoir lieu ce week-end. L’événement doit débuter ce vendredi et se prolonger jusqu’à dimanche. Si cette fête doit se tenir dans le Nord-Ouest, le lieu précis est resté secret.

« Un hommage revendicatif »

Steve Maia Caniço est disparu le 21 juin dernier, lors de la fête de la musique à Nantes, à la suite d’une intervention controversée des forces de l’ordre. Son corps avait été retrouvé dans la Loire plus d’un mois après. Ce teknival, surnommé « Tek’Steve’All », se veut être « un hommage revendicatif », peut-on lire sur les réseaux sociaux des différents groupes à l’origine de cet événement.

Entre 10 000 et 20 000 personnes attendues

L’objectif de cette fête est donc de rendre hommage à Steve, mais aussi de « dénoncer l’oppression policière », comme l’explique les organisateurs. « Le Tek’Steve’All est notre moyen de pression à nous, le monde de la Free Party. Malheureusement, notre culture subit énormément d’attaques en ce moment, du décès d’un des nôtres à la mise en place d’un projet de loi par le Sénat visant à criminaliser les organisateurs de Free Party », ajoutent-ils. Entre 10 000 et 20 000 personnes sont attendues durant tout le week-end.

Grand-messes techno françaises, les Teknivals sont organisés chaque année depuis plus de 25 ans dans des lieux différents, tenus secrets jusqu'aux dernières heures. A l'origine clandestins, les plus importants d'entre eux ont été coordonnés avec les autorités pendant plusieurs années, mais sont de nouveau organisés de manière illégale depuis 2016.