Rugby: Cognac-Saint-Jean-d'Angely en Nationale

16 juin 2020 à 13h00 par Denis Le Bars

La création de la Nationale, la nouvelle troisième division française, a été officialisée mardi avec une poule unique de quatorze équipes et deux montées, a annoncé mardi la Fédération française de rugby. Le club de Cognac-Saint-Jean-d'Angely sera de la fête.

ALOUETTE
Crédit: Archives

"Le Comité Directeur de la FFR a acté la création d'un nouveau niveau de compétition pour la saison 2020-2021 avec le lancement de la Nationale, véritable antichambre des divisions professionnels", a assuré la FFR sur son site internet.

Cette Nationale est sensée démarrer le 12-13 septembre jusqu'au 24-25 avril, avec des phases finales en mai et une finale le 29-30 mai.

Dix-huit clubs, les meilleurs de Fédérale 1 selon le classement de la saison dernière, avaient été invités pour cette nouvelle troisième division, qui va s'insérer entre la Pro D2 et la Fédérale 1 et qui permet aux clubs de se préparer, sur le plan sportif et structurel, à une accession au monde professionnel.

Albi, Dax, Massy, Nice, Tarbes, Suresnes, Blagnac, Aubenas, Narbonne, Bourgoin, Dijon, Chambéry, Bourg-en-Bresse et donc l'UCS (Union Cognac Saint-Jean) composeront donc ce "tremplin vers l'élite", comme la décrit la Fédération, qui offrira deux tickets pour la Pro D2.

Ce championnat se disputera sur un format identique à celui du Top 14, avec barrages et phases finales. Les deux finalistes seront promus à condition de remplir "les critères du cahier des charges".

Cette Nationale était voulue par le président de la FFR Bernard Laporte à la suite du refus de la LNR de voir accéder les clubs des Fédérale 1 en Pro D2 la saison prochaine.

Début juin, la LNR et la FFR avaient trouvé un accord sur le financement à parts égales (1,35 million d'euros au total) de cette nouvelle division.

Trois ans après la fusion

L'UCS se retrouve donc dans l'antichambre du rugby professionnel trois ans après sa (re)naissance. Le club est le fruit de la fusion entre l'US Cognac et le Raca, à Saint-Jean-d'Angély en juillet 2017; Les deux clubs évoluaient alors en en Fédérale 1. Particularité, cette union est à cheval sur les deux départements, la Charente et la Charente-Maritime.

(avec AFP)