Infos

Sports : trois gendarmes tourangeaux au Tour de France

08 juillet 2019 à 09h16 Par Bastien Bougeard
Les trois gendarmes d'Indre-et-Loire au Tour de France
Crédit photo : Facebook-Gendarmerie Indre et Loire

Ils sont trois gendarmes d’Indre-et-Loire affecté cette année la grande boucle. Parmi eux, le lieutenant Le Rouzic, il doit s’occuper de la sécurité de la caravane et promouvoir l’image de la Gendarmerie nationale.

Le lieutenant Le Rouzic vit un rêve éveillé. Affecté en temps normal au peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie nationale à Tours, il est parti samedi 6 juillet à bord de la Caravane du Tour de France. Deux autres gendarmes d’Indre-et-Loire l’accompagnent dans ce périple de trois semaines. Le lieutenant Le Rouzic est d’ailleurs un grand adepte du Tour : « Cette année, je vais voir l’envers du décor. Je pourrais dire que j’aurai juste fait les cols de cette édition 2019. Mais lors des étapes de plaines, je ne verrai quasiment pas les coureurs. Peut-être que je les apercevrai au sommet de certains cols ou lors des jours de repos. »

Pour ce Tour de France 2019, le lieutenant Le Rouzic, les missions sont nombreuses. « Je dois représenter l’image de la Gendarmerie nationale sur la grande boucle. Mais j’ai aussi des missions qui relèvent de la logistique et de gestion des ressources humaines. » Il aura 12 gendarmes sous ses ordres dans la caravane. « C’est nous qui ouvrons la voie à la caravane en rappelant les messages de sécurité. Nous voulons éviter qu’un enfant se jette sur la route pour récupérer un goodies. »

Des journées à rallonge

Du point de vue logistique le lieutenant s’assurera que les voitures de la gendarmerie sont bien lavées. Que les pleins soient faits et aussi faire le point sur les stocks de goodies à distribuer. « Je dois gérer aussi les plannings, voire s’il ne faut pas remplacer un conducteur qui serait fatigué. Le Tour de France dure 3 semaines. Et il faut être e forme. » Conséquence le lieutenant Le Rouzic va avoir des journées à rallonge : « Ça va me faire des réveils à  six heures pour une fin de journée aux alentours de 23 heures. »

S'adapter à la morphologie de l'étape

Enfin, le Lieutenant Le Rouzic a la charge de sécuriser la caravane du Tour de France. « Il faut s’adapter à chaque morphologie de l’étape. Par exemple sur les cols, il y a beaucoup de spectateurs, donc il faut gérer cette forte présence au bord de la route. » Il doit aussi trouver des itinéraires de substitution « Parfois la caravane ne peut passer sur certains axes, car ça pourrait dégrader la route. Ça peut être le cas sur un secteur pavé. » Cette année, 170  gendarmes assurent la sécurité du Tour de France.